Un quart des marchés de France vont pouvoir rouvrir

Arnaud Lafon, maire de Castanet-Tolosan, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 31 Mars. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Le quart des marchés de France vont pouvoir rouvrir. JOEL SAGET - AFP/Archives

Un quart des marchés de France vont de nouveau pouvoir se tenir. Arnaud Lafon, maire de Castanet-Tolosan avait justement réclamé la réouverture du marché de sa ville.

 

Des exposants sensibilisés aux gestes barrières

"Je l’ai appris hier soir par le directeur du cabinet du préfet. L’arrêté préfectoral m’a été adressé dans la foulée", explique Arnaud Lafon. "C’est une bonne nouvelle pour les habitants de ma commune, qui sont environ 14.000. Ils vont pouvoir trouver en circuit court et en proximité les produits directement fabriqués à proximité de notre territoire."

 

Pourquoi cela lui tenait-il tant à cœur que le marché rouvre, malgré les risques de contamination éventuels que cela peut présenter ? "On est sur des marchés avec des habitants respectueux, des marchands sensibilisés aux gestes barrières et dotés de tout le matériel nécessaire pour éviter la propagation du virus. Je vous invite à aller dans les grandes surfaces comment les clients se comportent, ainsi que les patrons dont le seul leitmotiv est le profit !"

Sous la responsabilité des maires

Pour le maire de Castanet-Tolosan, cette réouverture des marchés sous condition s’impose à plus d’un titre : "j’insiste aussi sur le fait que les marchés de France sont organisés et sont la responsabilité des élus locaux, des maires que nous sommes, avec les pouvoirs qui sont les nôtres en termes de salubrité et de santé publique. À un moment, pointer du doigt les marchés de France, c’est pointer du doigt l’irresponsabilité potentielle des élus locaux."

"Je serai sur le marché pour vérifier que l’ensemble des mesures sont respectées, confirme Arnaud Lafon. Rester éloigné, utiliser le gel hydroalcoolique, ne pas toucher les produits…" Comment les commerçants réagissent-ils ? "Nous avons contingenté le marché au maximum. D’ordinaire, il compte 120 exposants dont 28 alimentaires. Sur ces 28, nous n’en avons gardé que dix. Il faut aussi limiter le nombre d’étals pour respecter les mesures de distanciation. Les commerces non alimentaires ne sont pas invités à venir."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !