Un homme tué par un tir de policier à l'aéroport de Roissy

Un homme a été tué mercredi matin à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle par un tir de policier après avoir brandi un couteau, a-t-on appris du parquet de Bobigny et de sources policières.

grève
Du fait de la grève des contrôleurs aériens, 50% des vols sont annulés. (JOEL SAGET - AFP/Archives)

Un homme a été tué mercredi matin à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle par un tir de policier après avoir brandi un couteau, a-t-on appris du parquet de Bobigny et de sources policières.

"Un policier de la police aux frontières (PAF) a fait usage de son arme à l'encontre d'un individu a priori SDF qui était en possession d'une arme blanche", indique le parquet de Bobigny, qui est présent sur place.

Les faits se sont déroulés au terminal 2F vers 8H20, "un SDF importunait des agents de sécurité et la police aux frontières (PAF) a été appelée en renfort pour le faire évacuer", selon une source aéroportuaire.

L'homme s'est éloigné, tout en les invectivant, puis se retourne et sort un couteau. Un des policiers a alors fait usage de son arme, selon des sources policières.

"Faisant preuve de sang-froid, les policiers ont neutralisé ce matin un individu menaçant en possession d'une arme blanche à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle", a informé la préfecture de police de Paris sur son compte Twitter.

Un photographe de l'AFP, témoin de la scène, a expliqué qu'un homme "de grande taille a brandi un objet qui ressemblait à un couteau vers la police. Une sommation a été faite mais il s'est avancé et un policier a tiré. Un seul coup a été tiré", indique le témoin.

La victime a été mise sur un brancard et évacuée dans une zone non accessible aux passagers, selon le récit du photographe.

Roissy CDG

Roissy CDG

Tupac POINTU - AFP

Deux enquêtes de flagrance ont été ouvertes, l'une pour "homicide volontaire par personne dépositaire de l'autorité publique" et confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Une deuxième pour "tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique" et confiée à la PAF de Roissy, ajoute le parquet de Bobigny.

AFP / Bobigny (AFP) / © 2022 AFP