À Toulouse, une collecte solidaire organisée pour habiller les demandeurs d’emploi

L'association Reflet 31 propose des vêtements aux demandeurs d'emploi (©Christine Bouillot - Sud Radio).JPG

Reportage Sud Radio. Pour aider les chômeurs à retrouver un emploi et à aborder leurs entretiens d’embauche en meilleure position, une association toulousaine organise en partenariat avec la mairie une collecte vestimentaire.
 

Un entretien d’embauche n’est pas un moment comme les autres, et génère chez la plupart des demandeurs d’emploi stress et anxiété. À Toulouse, l’association Reflet 31 a décidé de venir en aide à ces chômeurs en leur proposant de nouveaux… vêtements, collectés grâce à des dons de particuliers. "Chaque personne reçue prend ici le temps qu’elle veut. Les essayages peuvent durer deux heures, deux heures et demi… Ça n’a aucune importance. C’est le début de la recherche d’emploi", explique Corinne Aadam-Coppée, présidente de l’association et conseillère en image personnelle et professionnelle.

Cette opération "Job sur son 31" a pour but premier de re-booster la confiance des demandeurs d’emplois, selon elle. "Ils ont regagné de la confiance en eux, de l’estime de soi, de l’énergie… Ils y croient, parce que pour aller porter un CV aujourd’hui il faut vraiment croire qu’on est fait pour ce poste-là, ce qui n’est pas évident quand le chômage dure depuis un peu longtemps. Ils partent d’ici en se donnant l’autorisation d’y croire, et ça c’est hyper important pour prendre des initiatives, faire des candidatures spontanées, avoir le courage d’y aller, etc.", assure-t-elle. 

"Le regard porté sur les chômeurs peut être très respectueux"

De son côté, la mairie de Toulouse est partenaire de l’initiative et met l’accent sur un certain degré d’exigence dans les dons, comme le rappelle Marie-Jeanne Fouqué, adjointe au maire en charge de l’emploi et de l’insertion professionnelle. "Ce n’est pas une collecte où on met en vitesse dans un sac plastique bas de gamme des vêtements en boule qui ont quinze ans. Les personnes en recherche d’emploi ont besoin de vêtements adaptés au milieu professionnel et de bonne qualité, bien pliés et bien repassés. J’ai été vraiment étonnée l’année dernière de voir que les Toulousains nous apportaient des vêtements de qualité. Ça prouve que le regard porté sur les personnes à la recherche d’un emploi peut être très respectueux", indique-t-elle.

Un reportage de Christine Bouillot

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio