Thierry Moreau : en télé, "la nostalgie fonctionne à nouveau très fort"

Le journaliste Thierry Moreau, auteur du livre "Nous sommes tous des enfants de la télé" (Hors collection), était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 2 mars dans "Le 10h - midi".

Thierry Moreau, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Thierry Moreau : "Le César à Roman Polanski est un vrai scandale !"

 

Le journaliste Thierry Moreau confie au micro de Valérie Expert et Gilles Ganzmann qu'il regarde "beaucoup, beaucoup la télévision ! J'aime beaucoup ça parce que je pense qu'on n'a jamais eu autant de sources de choses à regarder, à la fois différentes, distrayantes, éducatives. Je regarde la télé plusieurs heures par jour".

Le César du meilleur réalisateur a été attribué à Roman Polanski, accusé de viol et d'agression sexuelle, pour son long-métrage "J'accuse". "Le César à Roman Polanski est un vrai scandale ! dénonce Thierry Moreau. Il pouvait avoir tous les Césars, mais pas celui-ci ! Pour lui, c'est un mauvais message lancé par une corporation de gens qui s'auto-choisissent".

 

"Beaucoup d'émissions sont nées de cette idée des Enfants de la télé"

Dans son livre Nous sommes tous des enfants de la télé (Hors collection), Thierry Moreau raconte l'histoire de cette émission. "C'est la rencontre entre 3 personnes, explique-t-il : Arthur, Stéphane Courbit qui a travaillé avec Christophe Dechavanne, qui a eu l'idée de cette émission, et Michel Royer, qui est une sorte d'archiviste de la télévision. Pierre Tchernia s'est greffé sur le sujet. À l'époque, c'était très novateur, car il y a certains moments du direct qu'on n'avait jamais revus, qui étaient passés dans le flux. Il n'y avait pas de bêtisier à l'époque, se souvient-il.

Beaucoup d'émissions sont nées de cette idée des Enfants de la télé, de reprendre les anciennes séquences. Le travail des archivistes des Enfants de la télé au début était énorme. Aujourd'hui, tout est numérique, mais à l'époque, c'étaient des bandes physiques", précise-t-il. Quand on regarde la liste des invités, "tout le monde y est passé, c'était vraiment l'endroit où il fallait être !" affirme-t-il.

 

"La nostalgie fonctionne à nouveau très fort en ce moment"

Comment est venue l'idée des casseroles dans l'émission ? s'interroge Gilles Ganzmann. "Au départ, l'idée était d'aller voir les premières fois des gens, explique Thierry Moreau. Et quelques fois, ce sont des casseroles ! C'est Arthur qui a eu l'idée de ce mot 'casserole', et c'est devenu un moment culte de l'émission".

TF1 a décidé d'arrêter l'émission, "car ça marchait un peu moins en audience, confie Thierry Moreau. L'émission a eu 3 vies : une première vie très branchée sur la nostalgie des émissions, puis c'est devenu une émission d'accueil, de divertissement, ça fonctionnait un peu moins. France 2 a estimé que c'était bien de la reprendre, pour revenir aux fondamentaux de la nostalgie, qui fonctionne à nouveau très fort en ce moment. L'émission est aujourd'hui diffusée le dimanche soir à 19h sur France 2. Laurent Ruquier est un puits de science en matière de télévision !" estime Thierry Moreau.

 

L’émission "Les Enfants de la télé" fêtera ses 25 ans en direct samedi 7 mars à 21h05 sur France 2. L'émission sera présentée par Laurent Ruquier, avec des piliers de l'émission : Michèle Bernier, Chantal Ladesou, Mimi Mathy, Hélène Segara, Pierre Palmade, Elie Semoun, et beaucoup d'invités surprise. "Je n'y serai pas !" annonce Thierry Moreau.

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !