single.php

TGV: 2023 année record avec 122 millions de passagers transportés

Le TGV a enregistré un nouveau record en 2023 avec 122 millions de passagers transportés, en hausse de 4% par rapport à une année 2022 déjà historique, a annoncé vendredi le PDG de la compagnie SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet.

MIGUEL MEDINA - AFP/Archives

Le TGV a enregistré un nouveau record en 2023 avec 122 millions de passagers transportés, en hausse de 4% par rapport à une année 2022 déjà historique, a annoncé vendredi le PDG de la compagnie SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet.

Les TER connaissent aussi un engouement inédit avec une fréquentation en hausse de 8% en 2023, soit une augmentation de 21% en quatre ans par rapport à l'avant-Covid, avec "des progressions exceptionnelles dans certaines régions" comme en Occitanie, où le nombre de voyageurs a augmenté de 40% en quatre ans.

La demande loisir a progressé de 2% par rapport à l'année précédente, mais c'est surtout la demande professionnelle qui a porté la croissance (+6%).

"Nous avons retrouvé dès 2023 – avec un an d’avance sur les prévisions - le niveau des clients pros que nous connaissions avant les années de crise sanitaire", s'est réjoui Christophe Fanichet. Pour autant, "cette croissance a été limitée par des effets de saturation", a-t-il indiqué, autrement dit le manque de trains, notamment pendant les périodes estivales, de Noël ou les vacances.

"Un TGV sur trois a circulé complet l'an dernier", a précisé le patron de SNCF Voyageurs, un taux qui monte à 60% pour le Ouigo, le TGV low-cost à classe unique, sans voiture bar et sans remboursement possible.

Les trains Intercités ont eux aussi connu une croissance soutenue, avec 11 millions de voyageurs (+4,5%).

Conséquence de cet engouement, les clients prennent leurs billets de plus en plus en avance. "Un billet sur deux est acheté plus de 24 jours avant le départ", a indiqué Christophe Fanichet, soit trois jours de plus qu'en 2022.

En 2024, les effectifs de SNCF Voyageurs, qui compte 66.000 employés, vont croître pour la deuxième années d'affilée, après de nombreuses années de régression.

"On est bien à l'âge d'or du train. On est en train de construire un cercle vertueux du ferroviaire", a salué Christophe Fanichet, déplorant tout de même le trop faible nombre de trains pour répondre à l'explosion de la demande.

Pour combler ce déficit, la SNCF a commandé 115 TGV-M nouvelle génération à Alstom, avec plus de sièges, dont les premiers devraient être livrés en 2025. Alstom doit ensuite en livrer 12 par an.

Le groupe ferroviaire a aussi lancé un programme pour prolonger la durée de vie des ses rames existantes de 2 à 10 ans.

Enfin, la SNCF prévoit aussi dans les années à venir de faire progresser son offre Ouigo, des trains qui proposent une centaine de places en plus par rapport aux TGV InOui.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
19H
18H
17H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/