single.php

Températures glaciales et risque de verglas en France

Le verglas sur les routes pourrait affecter la circulation vendredi dans une large partie de la France, en raison de températures glaciales attendues en matinée, après l'épisode neigeux du milieu de semaine.

FRANCOIS NASCIMBENI - AFP

Le verglas sur les routes pourrait affecter la circulation vendredi dans une large partie de la France, en raison de températures glaciales attendues en matinée, après l'épisode neigeux du milieu de semaine.

Météo-France a placé vendredi en vigilance jaune neige-verglas 75 départements, de l'Aveyron au Nord et du Finistère au Bas-Rhin.

Le météorologiste avait prévu pour vendredi matin des températures négatives pouvant favoriser un regel affectant la praticabilité des routes.

Interrogé par l'AFP, Météo-France indique que "la valeur la plus froide observée en France se situe à Arras avec -14,7 degrés", le plus froid jamais enregistré à cette station ouverte en 1987. Toutefois cela reste à relativiser "car il y a eu une vague de froid très importante en 1985 mais nous n'avions pas de station à Arras".

La région Hauts-de-France a suspendu les transports scolaires, comme les deux jours précédents, cette fois en raison du verglas.

Conséquence, les cours sont toujours suspendus dans certains lycées et collèges pour une troisième journée consécutive. Les rectorats de Lille et d'Amiens ont appelé les écoles et établissements à maintenir un "accueil minimum" et des enseignements à distance.

En Normandie, les transports scolaires sont interrompus dans les départements de l'Eure et de Seine-Maritime.

Le Calvados et l'Orne restent en vigilance orange pour les risques de crues.

Malgré des températures parfois très basses (-10 du côté de Louviers ou de Vernon, dans l'Eure), il n'a pas été signalé de problème notable de circulation pour le moment dans le Grand Ouest.

A Brest, le trafic du tramway, suspendu en raison des conditions climatiques, a repris vendredi matin.

Des chutes de neige touchent le système routier, le 17 janvier 2024 à Lille (Nord)

Des chutes de neige touchent le système routier, le 17 janvier 2024 à Lille (Nord)

Anthony Brzeski - AFP

En Finistère et Côtes-d'Armor notamment, certaines routes humides font craindre du verglas au lever du jour, en particulier sur le réseau secondaire très fréquenté malgré des salages en cours depuis 04H30 vendredi.

La préfecture du Cantal a aussi interdit les transports d'écoliers vendredi matin, ainsi que la circulation des poids lourds dès le début de soirée jeudi sur plusieurs axes du département. Plusieurs portions de l'autoroute A75 seront fermées à la circulation, dans le Cantal, le Puy-de-Dôme ou encore en Haute-Loire.

Dans l'Aisne, la préfecture a annoncé des restrictions pour les poids-lourds, et indiqué que la vitesse sera limitée à 110 km/h au lieu de 130 et 90 km/h au lieu de 110 pour tous les véhicules.

Du côté des trains, le réseau TER Hauts-de-France confirme sur X que "la circulation des trains est perturbée et le restera jusqu'au samedi 20 janvier" et que des cars SNCF circuleront à partir de vendredi après-midi.

mcl-aag-zl-lg-/cnp/gvy

AFP / Lille (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
08H
07H
04H
22H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/