éditorial

L'édito de Véronique Jacquier

Véronique Jacquier
Société

Sommes nous manipulés par les théories du complot ?

La société française est-elle de plus en plus complotiste ? Une enquête de la fondation Jean Jaurès révèle que 20% des français croient à cinq théories du complot sur 10. C’est beaucoup ! Est-ce que cela veut dire que l’on est de plus en plus manipulé ?

Les théories du complot sont vieilles comme le monde. Je vous donne les plus célèbres et celles auxquelles croient encore les français testés dans l’enquête. La princesse Diana n’est pas décédée dans un accident de voiture mais assassiné par la famille royale britannique. Les américains ne sont jamais allés sur la lune. Ou la terre n’est pas ronde mais plate. Dernières rumeurs en vogue : le changement climatique n’existe pas. Il y a entente entre le gouvernement et les laboratoires pharmaceutiques pour cacher la nocivité des vaccins. Enfin 10% des personnes interrogés pensent que l’attentat de Strasbourg est une manipulation du gouvernement pour faire diversion avec les gilets jaunes. Y a-t-il plus de complotistes qu’avant ? Oui d’une façon diffuse car il y a plus de défiance vis-à-vis des médias à cause des réseaux sociaux. Selon une étude scientifique il faut deux heures pour qu’une info soit crédible sur Twitter. Il en faut 14 pour déconstruire un mensonge.  Alors quel est le profil du complotiste : une personne de moins de 35 ans, peu diplômé et évoluant dans un milieu défavorisé. Les prédispositions : défiance envers l’autorité. Faible capacité à accepter l’idée que les choses soient le fruit du hasard. Le complotiste aime l’idée d’être manipulé. La réalité ne peut pas être simple. Trop simple. Il y a forcement un sens caché aux choses qui empêchent ces personnes de prendre leur destin en main.

Mais les hommes politiques sont les premiers à se servir de thèses complotistes. Donald Trump accusant Barak Obama de le mettre sur écoute pendant la campagne présidentielle…François Fillon pointant du doigt le cabinet noir de François Hollande pour l’abattre en 2017 ou Emmanuel Macron se demandant la semaine dernière s’il n’y a pas une manipulation des russes derrière les gilets jaunes les plus radicalisés…Souvent ces théories du complot font pshitt…Mais si les hommes politiques sont de grands manipulateurs c’est parce qu’ils trouvent des victimes consentantes ! Nul n’est obligé de mettre en veilleuse son esprit critique. Cependant l’époque est difficile : intox des politiques et des réseaux sociaux nous sommes entrés dans l’age d’or des théories du complot…

Les rubriques Sudradio