Sécurité routière : plus de morts sur les routes en 2016

Le bilan de la sécurité routière en 2016 sera présenté ce lundi par Bruno Le Roux le ministre de l’Intérieur. Selon les premières estimations, le nombre de tués sur les routes serait en légère augmentation.

Thumbnail

Pour la troisième année consécutive, la France connaît une hausse de la mortalité sur les routes. Une première depuis 1972. En 2015, 3 461 personnes avaient trouvé la mort dans un accident de la circulation (soit + 2,3% par rapport à 2014). En 2014, la route avait tué 3 384 personnes (soit 3,5% de plus qu’en 2013). 

Dans le rapport révélé ce lundi par Bruno Le Roux, l’augmentation devrait s’élever à quelques unités supplémentaires par rapport à l’année dernière. Toutefois cette courbe tranche avec les douze années de baisses consécutives qui avaient pris fin en 2013, avec un record historiquement bas (3 268 morts). 

Pourtant le gouvernement avait lancé deux plans contre le “relâchement des comportements” entre janvier et octobre 2015. Des mesures comme l’interdiction du kit main libres au volant et l’augmentation du nombre de radars avaient été prises à l’époque.

La publication de ces chiffres arrive au mauvais moment pour Manuel Valls, candidat  à la primaire socialiste. L’ancien ministre de l’Intérieur avait fixé en 2012 (avant donc sa nomination au poste de Premier ministre) l’objectif de passer sous la barre des 2 000 morts en 2020. Malgré tout, le nombre de morts sur les routes devrait être en baisse sur l’ensemble du quinquennat de François Hollande.