single.php

Sciences Po: Mathias Vicherat devra se déporter des sujets liés aux violences sexuelles et sexistes

Mathias Vicherat, qui réintègrera lundi ses fonctions de directeur de L'Institut d'études politiques de Paris (Sciences Po), devra se déporter des sujets liés aux violences sexuelles et sexistes, après avoir été entendu en décembre par la police dans une enquête pour violences conjugales, a-t-on appris jeudi de source proche.

Thomas SAMSON - AFP/Archives

Mathias Vicherat, qui réintègrera lundi ses fonctions de directeur de L'Institut d'études politiques de Paris (Sciences Po), devra se déporter des sujets liés aux violences sexuelles et sexistes, après avoir été entendu en décembre par la police dans une enquête pour violences conjugales, a-t-on appris jeudi de source proche.

La commission qui rassemble les bureaux des différents conseils de Sciences Po (conseil d'administration, de l'institut, de la vie étudiante et de la formation, scientifique), qui a validé le retour de M. Vicherat pour le 29 janvier, a communiqué jeudi en interne sur les conditions de ce retour.

Dans un message adressé aux étudiants et personnels, dont l'AFP a obtenu copie, cette commission estime que la mise en garde à vue de Mathias Vicherat "a été dommageable pour Sciences Po et pour toutes les personnes qui y travaillent et y étudient".

Elle "demande" que le directeur "puisse s'exprimer dans les meilleurs délais devant les CA (conseil d'administration) et CI (conseil de l'institut) pour présenter les dispositions qu'il mettra en oeuvre afin de reconstruire cette confiance".

"Lorsque l'enquête préliminaire sera close, le directeur se présentera devant les deux instances (CA et CI), afin de savoir s'il dispose toujours de leur confiance", poursuit le message.

"Jusqu'à cette date, la commission invite le directeur à prendre, dans le respect du code de l'éducation, les dispositions administratives nécessaires pour traiter les questions liées aux VSS (violences sexuelles et sexistes)", indique le message.

Selon une source proche, sollicitée par l'AFP, cela signifie que "Mathias Vicherat va devoir se déporter des sujets liés aux VSS".

Peu après son arrivée à la tête de Science Po fin 2021, il avait décrété comme "priorité absolue" la lutte contre ces violences.

Un conseil de l'institut exceptionnel est prévu mardi midi, ainsi qu'un conseil d'administration exceptionnel mercredi après-midi, selon des sources concordantes.

Le retour du directeur de Sciences Po pourrait être perturbé par une mobilisation d'étudiants, qui avaient dès le départ demandé sa démission et manifesté devant l'établissement.

"La mobilisation étudiante se poursuivra jusqu'à sa démission", a écrit jeudi dans un communiqué le syndicat Union étudiante de Sciences Po.

Mathias Vicherat et son ex-compagne Anissa Bonnefont, qui s'accusaient réciproquement de violences conjugales, ont été placés en garde à vue le 3 décembre avant d'être remis en liberté le lendemain. Une enquête préliminaire a été ordonnée par le parquet de Paris.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
07H
04H
22H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/