#SaccageParis : "Il y a un laisser-aller général"

#SaccageParis : des Parisiens fustigent un enlaidissement de Paris dont serait responsable Anne Hidalgo. Charlotte Rocher, 25 ans, habitante du 10e arrondissement de Paris, était interviewée dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 6 avril. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur Twitter, via le hashtag #SaccageParis, des Parisiens fustigent un enlaidissement de Paris dont serait responsable Anne Hidalgo. (Crédit photo : Twitter)

Ville de Paris : "Surtout un enlaidissement"

Paris est-elle chaque jour plus laide et plus sale ? La ville réplique en estimant que les critiques sont politiques. "Je trouve dommage de dire que le hashtag #SaccageParis tourne uniquement autour d’un problème de propreté, confie Charlotte Rocher, 25 ans, habitante du 10e arrondissement de Paris. C’est un peu la stratégie de la mairie de Paris de dire cela alors que, quand on regarde les tweets, photos et vidéos relayés, on constate que c’est surtout un enlaidissement, un mobilier urbain qui est dégradé, de mauvaise qualité."

"Ce hashtag dénonce aussi des négligences au niveau de la voirie, les nids de poule, les feux de signalisation rafistolés avec du gros scotch, ou la végétalisation. On se retrouve avec des gros pots de fleurs, ils coupent les arbres, comme la glycine centenaire de Montmartre récemment, coupée par ignorance. Tout cela, c’est 90% des tweets des Parisiens."

"Les travaux n’excusent pas tout"

"Les travaux n’excusent pas tout, juge Charlotte Rocher. Par exemple, on a des barrières de chantiers oubliées dans la rue, des blocs de béton disséminés dans Paris. C’est un problème de gestion, un abandon de la voie publique. La mairie ne peut pas jouer les victimes en disant que les Parisiens dénigrent Paris." Pour se défendre, la mairie affirme que tout cela est organisé par la droite. "Ils sont dans cet espèce de rapport de force avec les Parisiens qui sont les premiers concernés et leur font remonter des informations sur l’état de la ville. Peut-être que les adjoints et madame la maire devraient plus se rendre dans les rues de la ville pour constater cela."

"Il n’y a pas qu’un problème de saleté, juge la jeune parisienne. Ils nous insultent en disant que ce ne sont que des militants de droite ou d’extrême-droite, alors que la plupart sont pas des militants, mais des habitants, de gauche ou pas engagés politiquement." N’est-ce pas lié au contexte sanitaire, avec moins d’agents dans les rues du fait du Covid et l’absence du tourisme ? "En soi, non. La maire de Paris se défausse sur les touristes quand il y en a. Les Parisiens sales qui font preuve d’incivilité, c’est juste un peu ridicule. Cela n’explique pas le délabrement de la capitale. Il y a un laisser-aller général."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !