Réouverture des salles de sport : "Ils en ont marre de travailler seuls dans leur salon"

Les établissements sportifs couverts, notamment les salles de sport, rouvriront dès le 9 juin. Cyrille Tirard, directrice de la salle l’Orange Bleue Narbonne, membre de l’association Collectif Fitness, était interviewée dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 8 juin. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Un employé d'une salle de fitness nettoie ses machines, deux jours avant la réouverture des salles de sport, le 7 juin 2021 à Strasbourg (Patrick Hertzog - AFP).

"Je n'arrivais pas à recevoir les aides"

Sept mois de fermeture, économiquement et financièrement, cela aura été difficile pour les salles de sport. "Aujourd’hui, cela va un peu mieux, les aides sont enfin tombées, confie Cyrille Tirard, directrice de la salle l’Orange Bleue Narbonne. Mon gros souci était que je n’arrivais pas à recevoir les aides au départ. Elles étaient bloquées. Je n’ai commencé à les recevoir qu’au mois de mars. Chaque mois est très difficile."

"J’ai eu la chance d’avoir une personne inscrite au Pôle Emploi, qui lui a proposé une formation, explique-t-elle. Elle n’est pas restée sans rien faire et a obtenu un second diplôme. En revanche, du coup, elle ne peut pas reprendre. J’ai eu un peu de mal à recruter et ai cru que j’allais continuer seule jusqu’au mois de septembre. Heureusement, une personne m’a contactée, Deborah, d’une trentaine d’années, hyper motivée. Je me dis que j’ai trouvé la perle rare."

"Beaucoup d’adhérents solidaires"

Quid des adhérents ? "J’avais envoyé un questionnaire où je leur demandais leur choix. J’ai eu la grande chance d’avoir beaucoup d’adhérents solidaires, se réjouit la directrice de l’Orange Bleue Narbonne. Certains vont demander une compensation, d’autres ont gelé leur prélèvement. La situation est tendue ; les six mois à venir vont me dire si j’ai bien fait."

"Je suis intimement persuadée qu’ils vont revenir, ils n’attendent que cela, estime le membre de l’association Collectif Fitness. Ils en ont marre de travailler seuls dans leur salon, ne supportent plus les live. Ils ont pris 3 à 6 kg et n’ont pas le moral. J’ai 230 adhérents, il faudrait que j’en ai le double pour être à l’équilibre financier dans les six mois à venir."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !