single.php

Prix d'Amérique: le cheval Idao de Tillard s'offre l'Amérique et prend sa revanche

Le trotteur français Idao de Tillard, âgé de 6 ans, parti favori, drivé par Clément Duvaldestin, a remporté avec autorité dimanche à Vincennes le 103e Prix d'Amérique devenant le nouveau champion du monde du trot attelé, avec un air de revanche.

Miguel MEDINA - AFP

Le trotteur français Idao de Tillard, âgé de 6 ans, parti favori, drivé par Clément Duvaldestin, a remporté avec autorité dimanche à Vincennes le 103e Prix d'Amérique devenant le nouveau champion du monde du trot attelé, avec un air de revanche.

Disqualifié en début de parcours l'an dernier dans l'épreuve reine du trot mondial, Idao de Tillard n’a pas manqué cette fois son rendez-vous avec l’Histoire.

Après un départ laborieux, les dix-huit meilleurs trotteurs de la planète se sont élancés, acclamés par une foule de spectateurs amassés dans les tribunes.

Jamais loin des premiers, à mi-parcours, Idao de Tillard a attendu son heure en bonne place à la corde. Il a porté une attaque décisive à 500 mètres du but pour filer vers un facile succès.

"C'est super je me suis régalé. Je suis ravi. C'est un grand crack, quand on a un cheval comme ça c'est que du bonheur. J'ai de la chance d'être tombé sur un tel cheval", a déclaré Clément Duvaldestin qui décroche son premier Graal du trot.

Son père, Thierry Duvaldestin, qui entraîne le nouveau roi de Vincennes, a déclaré: "On a eu des contrariétés dans la préparation du cheval mais tout est rentré dans l'ordre. J'ai dit à mon fils Clément +aie confiance en ton cheval+. Il a gardé sa réserve de vitesse le plus longtemps possible. C'est énorme", a-t-il commenté très ému.

"Je ne pouvais pas rêver mieux. C'est un cheval que j'ai repéré, que j'ai qualifié et Clément n'a pas tremblé", a ajouté aux bord des larmes Thierry Duvaldestin, le professionnel qui avait façonné le légendaire Ready Cash.

- une prime de 450.000 euros -

Idao de Tillard a été acheté 27.000 euros en 2019 par Cyril Sevestre qui s'est associé à Thierry Duvaldestin.

Miguel MEDINA - AFP

Grâce à sa victoire, l’athlétique cheval à la robe baie (marron) a offert à son propriétaire Cyril Sevestre la somme de 450.000 euros promis au vainqueur sur le million d'allocation totale, répartie entre les sept premiers.

"C'est un truc de fou de gagner le Prix d'Amérique. Je suis turfiste. Je ne suis pas un grand propriétaire. On est sur la première marche du podium. J'espère que ça va donner envie à d'autres d'investir dans les chevaux!", a-t-il raconté.

Idao de Tillard a devancé sur le parcours classique de 2.700 mètres, l'outsider français Hokkaido Jiel piloté par David Thomain arrivé deuxième.

"Je suis comblé bien entendu. Je remercie la drive de David Thomain. C'est un cheval de l'élevage. C'est une compensation pour toute l'équipe", s'est réjoui Jean-Luc Dersoir, l'entraîneur de Hokkaido Jiel.

La troisième place est revenue au cheval suédois Joviality mené par Björn Goop.

"On est heureux d'être troisième. On est super heureux de la course de Joviality. C'est une jument de seulement 5 ans et elle courait face aux mâles. C'est bien", a analysé Björn Goop, le driver le plus capé de l'histoire des courses suédoises.

Quant à Hooker Berry, drivé par Nicolas Bazire, vainqueur l'an dernier, il n'a fini que 6e.

"J'ai pas mal voyagé mais dans les derniers 500 mètres je suis sorti peut-être un peu tôt. Il fallait faire un choix, ce n'était pas le meilleur. Le cheval fait une belle course", a regretté Nicolas Bazire.

Le trotteur français Go On Boy arrivé quatrième a fini lui en trombe, laissant une des meilleures impressions de la course.

Parmi les spectateurs, l'ancien président de la République François Hollande était présent avec sa compagne l'actrice Julie Gayet.

"On m'avait conseillé de jouer ce cheval (ndlr Idao de Tillard). Je suis resté neutre. Je n'ai rien gagné, sauf le plaisir", a-t-il relaté au micro d'Equidia.

Par Isabelle TOUSSAINT / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
15H
14H
11H
09H
07H
02H
23H
22H
Revenir
au direct

À Suivre
/