Pollutions industrielles au sud de Marseille : "cette friche doit être dépolluée"

Rolland Dadena, président de l’Association Santé Littoral Sud, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 30 juin. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Une friche industrielle abandonnée et polluée sur le littoral sud de Marseille.

Six associations déposent plainte pour des pollutions industrielles sur le littoral sud de Marseille. Il s’agit d’anciens dépôts industriels pollués : cette friche constitue un foyer de plusieurs milliers de tonnes de polluants toxiques, tels que le plomb, l’arsenic, le cadmium, tout ce que l’on ignorait auparavant.

 

Un site enclavé et exposé

A quoi va servir la plainte contre X déposée ? "Elle ne vise personne en particulier, souligne Rolland Dadena, président de l’Association Santé Littoral Sud. Mais elle va permettre de mettre à plat le dossier et de dégager les responsabilités, en particulier des propriétaires, mais également des pouvoirs publics, dans le traitement de la friche industriel."

"Cette friche doit être dépolluée, totalement, sans danger, souligne Rolland Dadena. Ce serait un comble que la dépollution de la friche risque de polluer. Le site est complètement enclavé, et exposé à des conditions climatiques extrêmement fortes : vent, érosion vers l’eau et la mer... C’est indispensable de protéger la population."

 

Faire avancer le dossier

Le site a ainsi été laissé à l’abandon depuis des années, alors que l’on parlait de risques d’amiante il y a déjà une quinzaines d’années. "Dès la fermeture d’une usine, la réglementation exige que le site soit mis en sécurité. Nous avons le sentiment que la mise en sécurité n’est pas totale. La plainte impose aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités. Ce sont les mairies qui doivent porter des projets de reconversion respectueux de la santé de l’environnement et du cadre de vie. La réglementation existe sur les sols pollués. L’Etat est responsable de la santé publique, de l’application des règles de dépollution et de la vérification de cette dépollution."

A-t-il l’impression, avec le coup de vent écologiste sur les élections municipales, que les choses s’accélèrent ? "Déjà, nous avons pu expliquer la situation à un certain nombre de candidats, détaille le président de l’Association Santé Littoral Sud. La sensibilisation à la santé environnementale va nous aider à mettre à jour ce dossier et à avancer."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !