single.php

Plus d'un millier de personnes saluent l'artiste Ben et son épouse Annie à Nice

Plus d'un millier de personnes ont rendu hommage jeudi dans un parc du centre de Nice à l'amour et à l'exubérance en saluant l'artiste Ben et sa femme Annie, décédés une semaine plus tôt, à quelques heures d'intervalle, après 60 ans de vie commune.

Valery HACHE - AFP

Plus d'un millier de personnes ont rendu hommage jeudi dans un parc du centre de Nice à l'amour et à l'exubérance en saluant l'artiste Ben et sa femme Annie, décédés une semaine plus tôt, à quelques heures d'intervalle, après 60 ans de vie commune.

Sur des versions actuelles de chants traditionnels interprétées par le groupe niçois Nux Vomica, dont un vibrant "Bella Ciao", les deux cercueils recouverts chacun d'un drapeau occitan ont été déposés côte à côte devant une grande photo du couple s'embrassant.

La semaine dernière, Annie Vautier a subi un AVC et succombé quelques jours plus tard. Dans les heures qui ont suivi, Ben, connu pour ses slogans rédigés en lettres manuscrites sur fond noir, s'est donné la mort à 88 ans dans leur maison truffée d'oeuvres d'art sur les hauteurs de Nice.

Une photo de la maison trônait en bonne place à l'entrée du parc, derrière des plantes installées dans des bidets ou des lavabos, tandis que nombre de participants arboraient des t-shirts noirs frappés des célèbres "écritures" de Ben.

"Annie, vivre avec Ben, ce n'est pas facile. Mais Annie, tu le sais, vivre avec Ben, c'est vivre vraiment. Ben, vivre avec Annie, c'est inespéré. Mais Ben, tu nous l'as prouvé, vivre sans Annie, c'est tout simplement désespérant. C'est cela, l'amour dont vous nous avez éblouis", a salué le maire de Nice, Christian Estrosi.

Bernard Blistène, directeur honoraire du musée d'art moderne du Centre Pompidou, a pour sa part rendu hommage à un artiste "dont l'œuvre singeait une fraîcheur naïve pour nous rappeler qu'il serait toujours temps de changer en théâtre le cirque de notre monde".

Les deux cercueils ont ensuite été emmenés pour être incinérés dans l'intimité, pendant que chacun était invité à déposer une fleur devant la photo du couple et signer des registres. "Merci Ben", "Ben n'est pas mort", "Adieu les amis", "Ben, ton départ est art", pouvait-on lire.

Des personnes assistent à un hommage public à Annie et Ben Vautier décédés le 5 juin, le 13 juin 2024 à Nice

Des personnes assistent à un hommage public à Annie et Ben Vautier décédés le 5 juin, le 13 juin 2024 à Nice

Valery HACHE - AFP

Alors que le musée des arts naïfs de la ville vient de clore une vaste exposition d'une année consacrée à l'artiste, M. Estrosi a annoncé qu'un débat serait ouvert avec la famille pour trouver où et comment Nice pourra "continuer à dire au monde que (Ben est) vivant".

Né à Naples (Italie) en 1935, de nationalité franco-suisse, Ben vivait à Nice depuis l'âge de 14 ans et y avait fondé "l'Ecole de Nice" avec Arman, Yves Klein et Martial Raysse. Il était à la fois un artiste populaire iconoclaste et un roi des produits dérivés.

AFP / Nice (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
05H
04H
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/