single.php

Plus de 36.400 interpellés liés au trafic de drogue en 2023

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a indiqué dimanche à Créteil qu'en 2023, 36.429 personnes avaient été interpellées dans le cadre du trafic de drogues (avec usage et sans usage), un chiffre en très légère progression par rapport à l'an dernier.

Geoffroy Van der Hasselt - AFP

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a indiqué dimanche à Créteil qu'en 2023, 36.429 personnes avaient été interpellées dans le cadre du trafic de drogues (avec usage et sans usage), un chiffre en très légère progression par rapport à l'an dernier.

Le ministre était en déplacement au commissariat de Créteil dont les policiers ont saisi 500 kilos de cannabis la semaine dernière.

En 2023, ce sont 36.429 mis en cause pour trafic et revente sans usage, mais aussi avec usage (consommation) et revente, qui ont été interpellés, contre 36.196 en 2022, ce qui correspond à une augmentation de 0,64%, a ensuite précisé le ministère de l'Intérieur.

Concernant uniquement le trafic avec revente sans usage, ce sont 20.101 personnes interpellées, contre 19.320 en 2022 (soit une hausse de 4%), a détaillé le ministère.

Gérald Darmanin s'est inquiété de la forte hausse du trafic des drogues de synthèse "de plus en plus nombreuses à arriver sur le territoire européen, et en France en particulier, les amphétamines, les ecstasy".

"C'est plus de 180 % de saisies par rapport à l'année d'avant, il y a vraiment un essor très important de ces drogues de synthèse et évidemment un travail très important de la gendarmerie et la police pour lutter contre ces drogues, pas toujours faciles à détecter et qui font naître un nouveau réseau criminel européen", a dit le ministre.

D'après les chiffres communiqués par le ministère, les saisies en 2023 en France ont été de 4,15 millions de comprimés d'ecstasy et MDMA (contre 1,4 million en 2022) et 418 kg d'amphétamines et méthamphétamines (198 kg en 2022).

"Je me rendrai mercredi à Anvers (en Belgique) avec mes collègues ministres de l'Intérieur pour pouvoir établir la nouvelle stratégie européenne de lutte contre la drogue et ces drogues de synthèse notamment pour éviter que le Fentanyl arrive en Europe et singulièrement en France", a dit Gérald Darmanin.

La ministre belge de l'Intérieur Annelies Verlinden lancera mercredi dans la principale ville flamande une "Alliance des ports européens", à laquelle ont été notamment invités les ministres de l'Intérieur.

AFP / Créteil (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
23H
21H
19H
18H
17H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/