Opération militaire "Résilience" et "plan massif d'investissement" pour les hôpitaux : les annonces d'Emmanuel Macron

Un total de 24,1 millions de téléspectateurs ont regardé mercredi 26 mars au soir les déclarations d'Emmanuel Macron depuis Mulhouse, selon les données de Médiamétrie. Cette allocution du président a enregistré une part d'audience globale de 77,9%, toutes catégories de téléspectateurs confondues. Le Président de la République a remercié les personnes mobilisées sur le front et à l'arrière, auprès des personnes fragiles. Il ne s'est pas prononcé sur un prolongement du confinement mais a annoncé un "plan massif d'investissements pour l'hôpital" et le lancement de l'opération militaire "Résilience".

Mathieu CUGNOT - POOL/AFP

Emmanuel Macron a appelé mercredi à "l'union" pour mener "la guerre" contre l'épidémie de coronavirus, déclenchant l'opération militaire "Résilience" pour soutenir la population et promettant un "plan massif d'investissement" pour les hôpitaux et des primes exceptionnelles, dans une déclaration prononcée à l'issue d'une visite à l'hôpital militaire de campagne à Mulhouse.


Jean-Claude Allart, spécialiste des questions de défense, explique l'opération "Résilience" au micro d'Alexandre de Moussac

"Il y a deux types de mesures : mettre les portes-hélicoptères dans les départements d'Outre-mer, ensuite la partie médicale des armées. Elle est déjà fortement engagée : il y a huit hôpitaux militaires en France déjà ouverts au public.

Et peut-être les concours supplémentaires des médecins militaires qui sont dans les unités pour venir en aide aux médecins hospitaliers"

La réaction de Cathy Le Gac, infirmière en réanimation et co-secrétaire générale de SUD Santé APHP, au micro d'Alexandre de Moussac

"Les soignants attendaient ça maintenant c'est à quelle hauteur ? Il nous parle revalorisation et on n'espère que ce sera la cas pour l'ensemble des hospitaliers"

Cette déclaration depuis l'Alsace, qui n'avait pas été annoncée longtemps à l'avance, contrairement aux allocutions du président depuis l'Elysée, n'a pas égalé le record établi le 16 mars par le chef de l'Etat (35,3 millions de téléspectateurs). Ce jour-là, il avait annoncé l'entrée en vigueur du confinement pour freiner la propagation du coronavirus, et l'annulation du second tour des élections municipales.

Le discours depuis Mulhouse a néanmoins récolté une audience historiquement élevée. L'allocution du président prononcée le jeudi 12 mars, dans laquelle il avait annoncé la fermeture des crèches, établissements scolaires et universités, et le maintien des élections municipales, avait ainsi été regardée par 25 millions de Français.

Avant le début de l'épidémie de coronavirus, le précédent record d'audience pour une déclaration officielle remontait à fin 2018 (23 millions de téléspectateurs pour une allocution du président Macron en pleine crise des "gilets jaunes").

La Rédaction avec Alexandre de Moussac et AFP.