single.php

Plus belle la deuxième vie? La série culte renaît sur TF1

Thomas, Boher et Blanche sont de retour... Après son arrêt sur France 3 fin 2022 puis la mort tragique d'une de ses vedettes, la série "Plus belle la vie" renaît lundi sur TF1, nouvelle étape d'une saga qui a marqué la télé française.

Nicolas TUCAT - AFP/Archives

Thomas, Boher et Blanche sont de retour... Après son arrêt sur France 3 fin 2022 puis la mort tragique d'une de ses vedettes, la série "Plus belle la vie" renaît lundi sur TF1, nouvelle étape d'une saga qui a marqué la télé française.

Auparavant programmée à 20H10 sur France 3, elle passera désormais à 13H40 sur la chaîne rivale, avec un titre modernisé: "Plus belle la vie, encore plus belle".

"Elle sera diffusée juste après le JT de 13H00 de Marie-Sophie Lacarrau, pour bénéficier de l'audience formidable de ce journal" qui dépasse les 4 millions de téléspectateurs, a expliqué le PDG du groupe TF1, Rodolphe Belmer, fin décembre aux journalistes.

Plus long feuilleton français jamais produit, "Plus belle la vie", qui a pour cadre Marseille, s'était arrêté le 18 novembre 2022 au bout de 18 ans.

"On ne s'attendait pas à ce que ça reparte, j'étais passée à autre chose", a avoué l'actrice Léa François (Barbara) lors d'un tournage ouvert à la presse début décembre.

"Quand on m'a annoncé la reprise, j'étais très contente, en premier lieu pour les fans qui m'interpellaient dans la rue en regrettant l'arrêt de la série", a-t-elle poursuivi.

La résurrection de "Plus belle la vie" est aussi un retour dans le giron familial, puisque sa société de production, Newen, appartient au groupe TF1.

- Adieu Mistral -

Si elle est toujours ancrée à Marseille, la série a quitté son berceau, le quartier fictif du Mistral, inspiré de celui bien réel du Panier.

Dans le scénario, le lieu central des intrigues, le bar, a dû partir du Mistral et déménager dans un nouveau quartier après un effondrement.

La moitié des rôles a été reconduite, dont les emblématiques Thomas Marci (interprété par Laurent Kérusoré), Jean-Paul Boher (Stéphane Henon), Mirta Torres (Sylvie Flepp) ou Blanche Marci (Cécilia Hornus). Des nouveaux vont les rejoindre.

Le choix des personnages sauvegardés a reposé sur la possibilité de développer de nouvelles intrigues et non sur leur popularité, a assuré Stéphanie Brémond, directrice générale adjointe chargée des feuilletons de Newen France.

Mais pour l'un d'entre eux, l'avocat Abdel Fedala, les scénaristes n'ont pas eu le choix. Son interprète, Marwan Berreni, a été retrouvé mort le 12 octobre dans le Beaujolais, deux mois après un accident de la route dans lequel il était possiblement impliqué.

Dans la soirée du 3 août à Mâcon, une femme avait été percutée par un 4x4 correspondant à celui de l'acteur de 34 ans, installé dans la région. Elle avait été grièvement blessée et le conducteur s'était enfui.

- "Sujets d'actualité" -

Auparavant, en mai, "Plus belle la vie" avait déjà tragiquement perdu un autre de ses comédiens emblématiques, Michel Cordes. Il s'était vraisemblablement suicidé avec son arme de poing à son domicile près de Montpellier.

Mais son personnage, le patron de bar Roland Marci, était mort dans les derniers épisodes diffusés par France 3, et n'aurait donc pas figuré dans la nouvelle version.

S'ils souhaitent un "nouvel élan" pour la série, ses concepteurs vont "capitaliser" sur son "ADN": "la convivialité, le vivre ensemble et l'évocation de sujets d'actualité", selon la directrice artistique de la fiction du groupe TF1, Anne Didier.

On y parlera ainsi de consentement, de ménopause ou de précarité étudiante.

C'est justement en s'emparant de thèmes sociétaux jusque-là rarement traités dans la fiction française (mariage gay, GPA, etc.) que "Plus belle la vie" était devenue un phénomène dans les années 2000.

Au temps de sa splendeur, elle attirait six millions de spectateurs par soir.

Certains sont toujours accros: "J'étais en deuil à l'arrêt de la série", témoigne Carole Arnaud, quinquagénaire venue assister aux nouveaux tournages de ce monument télé qui fait "partie de (sa) vie".

Par Paul RICARD et Estelle EMONET à Marseille / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
19H
18H
17H
14H
13H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/