Philippe Geluck : "Je pense que j'arrive à rire de tout sans blesser personne"

Le dessinateur Philippe Geluck était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 12 novembre dans "Le 10h - midi". Il présente sa nouvelle BD : "La rumba du chat".

Philippe Geluck, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Philippe Geluck : "je pense que j'arrive à rire de tout sans blesser personne"

"La rumba du chat", qui paraît chez Casterman, est le 22ème album de Philippe Geluck. Ce chat, plutôt politiquement incorrect, souligne Valérie Expert, n'est pas Vegan, n'aime pas trop la religion, est un peu obsédé sexuel ; il y a de l'absurde, de l'humour noir et ça fait du bien ! Y a-t-il des limites dans les dessins de Philippe Geluck ? "Pourquoi je me mettrais des limites, il n'y en a pas dans ma tête ! confirme Philippe Geluck. Sauf une, celle d'essayer de ne blesser personne. Je pense que j'arrive à rire de tout sans blesser personne.

 

Toutes les religions méritent le sarcasme. La religion a toujours été un instrument proche du ou d'un pouvoir pour faire croire aux gens qu'un au-delà existait, et leur faire accepter de subir les pires vicissitudes dans cette vie terrestre en leur disant qu'après ça ira beaucoup mieux. C'est une publicité mensongère !" estime Philippe Geluck.

 

"Je serai toujours aux côtés des plus démunis, des gens qui souffrent, qui sont bafoués"

"Mes dessins disent à chaque fois clairement de quel côté je me trouve dans le débat, précise Philippe Geluck. Ça me vient peut-être de mon enfance, avec des parents militants communistes, épris de liberté, d'égalité, rêvant d'un monde pacifique et meilleur : ça me reste chevillé au corps, je serai toujours aux côtés des plus démunis, des gens qui souffrent, qui sont bafoués".

Beaucoup de gens ont reproché à Philippe Geluck de faire un business à la Tintin avec les objets dérivés du chat. "Je n'ai qu'une quinzaine de produits dérivés ; c'est un business, certainement, parce que je suis entouré de collaborateurs, j'ai créé sept emplois à temps plein, que je rémunère. L'enrichissement personnel ne m'intéresse pas, je vis de la même façon qu'il y a 30 ans, mais c'est vrai que mon activité artistique de créateur m'a rapporté pas mal d'argent, je vis confortablement grâce à ça. Je participe aussi à 45 actions solidaires tout au long de l'année, en versant de l'argent, en donnant du temps, en offrant des œuvres, en alertant les médias. Je redonne énormément de ce que je récolte".

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !