Petit poisson deviendra grand à l'Aquarium de Paris

Poissons
Le grand bassin où les poissons vont après leur mise en quarantaine Adeline Divoux / SR

Plus la peine d'abandonner votre poisson dans les toilettes parce qu'on ne peut plus s'en occuper, on peut le donner à l'Aquarium de Paris. Depuis deux ans, il y a un refuge pour poisson rouge et c'est gratuit

Abandonner Nemo dans les toilettes ou dans un quelconque cours d’eau, c’est fini ! L’Aquarium de Paris offre le refuge à vos petits poissons. En place depuis deux ans, ce dispositif est totalement gratuit et est destiné à toute personne ne pouvant plus prendre en charge son animal frétillant.

Pourquoi c’est une bonne solution ? Car cela permet aux poissons de vivre dans un espace plus adapté, plus grand, avec leurs congénères et surtout, le refuge leur offre l’opportunité de vivre la longue vie à laquelle ils sont normalement destinés. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser (et surtout contrairement aux expériences personnelles où petit Nemo n’a tenu que quelques mois!), un poisson rouge a une durée de vie de 30 ans ! Malheureusement, son espérance de vie est souvent drastiquement réduite notamment à cause des aquariums à peine plus grands qu’eux dans lesquels ils tournoient inlassablement, et qui les empêchent de se développer totalement.

Des protocoles stricts et un succès sans pareil

L’opération de l’Aquarium de Paris est un véritable succès. Chaque mois, c’est une cinquantaine de poissons qui est déposée, voire plus quand la saison estivale approche. Mais avant de rejoindre leurs copains écailleux dans les grands bassins, chaque nouvel arrivant suit un protocole spécial. Dès son arrivée, le poisson est placé en quarantaine : "Nous le gardons pendant 40 jours pour s’assurer qu’il n’ait pas de maladies, qu’il mange bien, qu’il ait un comportement normal. Puis, nous lui donnons un traitement préventif avant de le mettre dans les grands bassins où le public peut l'admirer" explique Guillaume Eveillard, conservateur de l'Aquarium de Paris. 

Une idée 100 % gagnante et pour les propriétaires de poissons qui laissent leur animal entre de bonnes mains, et pour l’Aquarium qui réalise un véritable tour de force auprès des visiteurs, ravis de pouvoir admirer les fretins.

Propos recueillis par Adeline Divoux. 

Les rubriques Sudradio