single.php

Ossements découverts à Limoges: le cadavre d'un homme sans tête

Les ossements humains découverts dimanche dans un abri de jardin à Limoges (Haute-Vienne) sont ceux d'un homme sans tête dont l'identité "demeure inconnue", a-t-on appris jeudi auprès du parquet.

MARTIN BUREAU - AFP/Archives

Les ossements humains découverts dimanche dans un abri de jardin à Limoges (Haute-Vienne) sont ceux d'un homme sans tête dont l'identité "demeure inconnue", a-t-on appris jeudi auprès du parquet.

Des traces de scie ont été constatées sur les ossements lors d'une autopsie qui a révélé qu'ils appartenaient à un homme, "dont il manque la tête", a indiqué le procureur de la République de Limoges, Baptiste Porcher.

C'est en constatant "une odeur nauséabonde", que la propriétaire d'un pavillon dans le nord de la ville, avait décidé d'inspecter son abri de jardin le 31 décembre.

En ouvrant des "cartons", elle découvre alors, horrifiée, des restes humains avec encore "de la chair dessus", avant d'appeler la police, selon le magistrat.

Interrogée sous le statut de témoin, cette mère de famille a déclaré à la police avoir vu son ex-mari, avec qui elle est séparée de longue date, déposer des sacs dans ce cabanon, en avril 2022, aidé par son frère.

Les deux hommes ont été interpellés mardi, en état d'ivresse et placés en garde à vue dans une enquête pour meurtre et recel de cadavre.

Âgés de 46 et 54 ans, ils "ont des petits casiers pour des faits de violences, des délits routiers", souligne M. Porcher.

Les deux hommes, qui nient les faits, ont été déférés mercredi soir au parquet en vue de l'ouverture d'une information judiciaire.

Des analyses scientifiques et anthropologiques ont été diligentées pour permettre d'identifier la victime qui "demeure inconnue", ajoute le procureur, assurant "qu'aucune piste n'est privilégiée".

AFP / Limoges (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
04H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/