Macron participera à une Convention citoyenne sur le climat en janvier

Emmanuel Macron a annoncé dimanche qu'il participerait en janvier à une session de travail de la Convention citoyenne sur le climat réunissant des citoyens tirés au sort pour chercher des solutions contre le réchauffement climatique.

(Photo by FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

"Vous avez été tirés au sort et avez accepté de construire notre avenir en relevant son plus grand défi: lutter contre le changement climatique. Bravo pour votre engagement ! Et merci pour votre invitation, je participerai à la Convention citoyenne pour le climat en janvier", a tweeté le chef de l'Etat, au lendemain d'une nouvelle mobilisation des "gilets jaunes".

La Convention citoyenne sur le climat, constituée de 150 citoyens tirés au sort, avait été voulue par le président comme l'une des réponses au "grand débat national" né de la crise des "gilets jaunes", un mouvement de protestation contre le prix des carburants qui s'est étendue à des revendications sur le pouvoir d'achat, la justice fiscale ou encore la participation politique.

Les participants à la Convention citoyenne réclament régulièrement d'entendre le président de la République, selon un représentant joint dimanche par l'AFP.

Ils se sont réunis pour la troisième fois ce week-end. Ils ont prévu encore trois sessions de travaux, dont deux en janvier, autour du 10 janvier et du 26 janvier qui sera la dernière session.

Exercice inédit dans la vie publique française, ces travaux sont destinés à proposer des mesures pour lutter contre le réchauffement climatique. Les sessions comportent des auditions d'experts et des séances de travail de cinq groupes thématiques: se déplacer, consommer, se nourrir, se loger, produire et travailler.

are/ib/or