L'incendie dans la forêt de Brocéliande "contenu aux deux tiers"

L'incendie qui a détruit près de 300 hectares de végétation en forêt de Brocéliande à l'ouest de Rennes, était "contenu aux deux tiers" vendredi en fin d'après-midi, ont déclaré à la presse le préfet du Morbihan et les pompiers, qui comptaient sur les largages dans la soirée d'un Dash, en provenance du sud-ouest, pour combattre ce feu.

FRED TANNEAU - AFP

L'incendie qui a détruit près de 300 hectares de végétation en forêt de Brocéliande à l'ouest de Rennes, était "contenu aux deux tiers" vendredi en fin d'après-midi, ont déclaré à la presse le préfet du Morbihan et les pompiers, qui comptaient sur les largages dans la soirée d'un Dash, en provenance du sud-ouest, pour combattre ce feu.

Le feu s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi,vers une heure du matin, sur la commune de Campénéac, à une soixantaine de kilomètres de Rennes.

Entre "250 et 260 hectares ont brûlé", selon les premières estimations, a annoncé face aux journalistes le préfet du Morbihan Pascal Bolot. Pour le contrôleur général des pompiers du Morbihan Jean-François Gouy, l'évaluation à ce stade des surfaces brûlées est "quelque chose de difficile à déterminer".

Le préfet a également évoqué "un renfort aérien de poids" avec l'arrivée "du sud-ouest", secteur également en proie à d'importants incendies de forêts, d'un "avion de type Dash qui va pouvoir exercer une pression forte sur les feux jusqu'à 21h".

Deux bombardiers d'eau suédois, des avions Air Tractor AT 802, ont déjà effectué plusieurs largages sur la zone en se ravitaillant en eau dans le Golfe du Morbihan et sur le lac de Ploërmel, avait précisé l'officier Gouy.

Arrivés jeudi soir à l'aérodrome de Vannes, les deux bombardiers étaient partis de "Suède dans le cadre de la solidarité européenne", selon un communiqué de la préfecture.

Le feu, qui n'était "toujours pas fixé" à la mi-journée, est désormais "contenu aux deux tiers", a ajouté le préfet, précisant que les flammes progressaient toujours vers l'ouest.

- Des religieuses évacuées -

Cent cinquante personnes ont été "évacuées de façon préventive" de Campénéac, a-t-il également rappelé. "Une trentaine de sœurs" vivant dans une abbaye à proximité ont également été mises à l'abri.

De nombreux véhicules de pompiers circulaient dans le village, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Deux bombardiers d'eau suédois participent à la lutte contre l'incendie qui sévit en forêt de Bocéliande (Ile-et-Vilaine), le 12 août 2022

Deux bombardiers d'eau suédois participent à la lutte contre l'incendie qui sévit en forêt de Bocéliande (Ile-et-Vilaine), le 12 août 2022

FRED TANNEAU - AFP

Plus de 300 pompiers sont engagés, avec des renforts des départements voisins ainsi que de l'école militaire voisine de Saint-Cyr-Coëtquidan.

Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de gendarmerie de Ploërmel. "À l'heure actuelle il est beaucoup trop tôt pour se prononcer (...) Toutes les portes sont ouvertes pour déterminer les origines de cet incendie", a souligné le colonel Aurélien Ardiller, commandant du groupement de la gendarmerie du Morbihan.

La forêt de Brocéliande, qui s'étend sur plus de 9.000 ha, est un haut-lieu de la légende arthurienne, à cheval sur l'est du Morbihan et le sud-ouest de l'Ille-et-Vilaine.

Par ailleurs, en Vendée, un millier de personnes ont été évacuées en pleine nuit à Olonne-sur-Mer, près des Sables d’Olonne, à la suite d'un "feu de broussailles", a annoncé la préfecture de Vendée. Aucun blessé n’est à déplorer et aucune maison détruite, à l'exception d'un cabanon inhabité. Ces personnes ont pu rentrer chez elles à partir de 7H00 du matin.

Végétation en flamme à Campénéac, le 12 août 2022.

Végétation en flamme à Campénéac, le 12 août 2022.

FRED TANNEAU - AFP

L’incendie, "d’origine humaine" selon la préfecture, est désormais fixé. Il a détruit 15 ha de végétation et sous-bois.

La France a commencé à recevoir des renforts en avions et pompiers de l'UE ainsi que de cinq pays européens pour faire face aux feux de forêts qui ravagent notamment le sud-ouest du pays.

AFP / Campénéac (France) (AFP) / © 2022 AFP