"Les PME ont envie de rebondir et de travailler"

Les CCI peuvent-elles aider les entreprises à préparer le rebond économique ? Paul-Louis Maurat, président de la CCI-Ariège, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 28 janvier. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Comment aider les commerces, TPE et PME à tenir le choc et à rebondir ? (© AFP)

"Plus de 1.400 entreprises soutenues"

Les Français sont dans l’incertitude, mais les CCI pensent déjà à la suite, entre relance et sauvegarde des entreprises. "Nous pensons à la suite et allons essayer de la préparer, malgré cette crise inédite, explique Paul-Louis Maurat, président de la CCI-Ariège. Pour un petit département comme le nôtre, c’est plus de 1.400 entreprises que nous avons soutenues toute l’année 2020."

"Je suis très surpris par la capacité d’adaptation de ces chefs d’entreprise, qui ne baissent pas les bras et continuent d’investir. Les 9,8 millions de subventions sur 2020 ont mobilisé pas moins de 37,1 millions d’investissement. C’est plus que l’an dernier. Il n’y a pas de fatalité, ils ont envie de rebondir et de travailler. Nous sommes en soutien de la région Occitanie, et délégués par Bruno Le Maire pour appliquer sur le terrain les mesures d’État. Il ne faut pas hésiter à faire appel aux CCI."

 

"Redonner le moral et du courage"

Pour autant, le moral des PME n’est pas très bon au vu des incertitudes. "Souvent ils nous appellent pour un soutien moral, confirme Paul-Louis Maurat. Il faut qu’on les conseille et les soutienne. Mais nous ne sommes pas des médecins, juste une CCI. Nous cherchons des solutions pour leur redonner du moral et du courage."

Si le confinement est plus serré, espère-t-il que les entreprises vont continuer à fonctionner ? "D’abord, j’espère qu’il n’y aura pas de confinement. Ce n’est pas la solution. Une entreprise complètement fermée, c’est une entreprise qui se meurt. Les aides ne sont pas suffisantes pour permettre de survivre."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !