Les nouveaux maires élus prennent enfin leurs fonctions : "Être maire s’apprend sur le tas"

René Savelli, futur ex-maire d’Auzas en Haute-Garonne, et Fanny Lacroix, future maire de Châtel-en-Trièves en Isère, étaient interviewés dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 22 mai dans la matinale de Laurence Garcia et Benjamin Glaise.

Thumbnail
Les nouveaux maires élus à la mi mars vont enfin pouvoir prendre leurs fonctions.

Les nouveaux maires élus avant le confinement vont enfin pouvoir prendre leurs fonctions. Et les autres sont sur le point d’être libérés de leurs obligations.

 

Ne pas sous-estimer la complexité de la charge

En Haute-Garonne, après 25 années de mandat de maire et 31 ans de présence au conseil municipal, le maire d’Auzas va passer la main. "Je suis encore maire, je suis un futur retraité, confirme René Savelli, futur ex-maire d’Auzas. C’est ma deuxième prolongation, le mandat de 1998 avait été prolongé d’un an, et celui-ci de deux mois !". Il ne décroche pas entièrement pour autant, restant président de l’association des maires ruraux de Haute-Garonne. "Je suis président de cette association pour quelques temps aussi, une fois que les maires seront en place, on procédera au renouvellement".

Se souvient-il du jour où il a reçu les clefs de la mairie ? "Oui, cela s’est passé tranquillement. J’étais déjà au conseil municipal à cette époque-là. J’avais succédé au maire très facilement, c’était dans la logique. Il m’avait préparé et j’avais pu prendre mes fonctions tout de suite". Quel conseil donner à un jeune édile ? "Être maire s’apprend sur le tas. On s’est aperçus la dernière fois que beaucoup de maires démissionnaient après un ou deux ans, car ils ne se rendaient pas compte de la complexité du travail. Il faut avoir quelques "vieux routiers" dans sa liste... et une bonne secrétaire de mairie !".

 

Une passation de relais à la jeune génération

La crise aura rappelé à beaucoup, et notamment au gouvernement, l’utilité des maires. Fanny Lacroix, elle, est la future maire de Châtel-en-Trièves en Isère. Elle a été élue avec 95% des suffrages. "C’est vrai que nous avons été élus très largement le 15 mars dernier. Dans un tel contexte, on attend tellement des élus locaux que l'on a très envie de prendre nos fonctions, qu’il n’y ait plus ambiguïté. La totalité de notre liste a été élue le 15 mars, et notre conseil municipal va se rassembler pour la première fois samedi 23 mai, dans la salle des fêtes de la commune".

Pour la future jeune maire, "le passage de relais est extrêmement important. Nous avons construit cette transition avec l’équipe sortante. Les anciens ne nous laissent pas tomber, et on compte beaucoup sur eux ! C’est une passation de relais à la jeune génération. Je repars avec un premier adjoint de 74 ans qui a beaucoup de mandats derrière lui".

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Patrick Roger et Cécile de Ménibus.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !