Les jeunes filles insatisfaites de leur vie sexuelle

Une étude du Laboratoire Terpan, intitulée "Liberté sexuelle des jeunes femmes en 2019" et parue hier, dégage plusieurs chiffres inquiétants quant à la qualité de la vie sexuelle des jeunes françaises. Valentine Rault en a rencontré plusieurs, qui lui ont raconté leur expérience. 

Thumbnail

Menée auprès de plus de 200 jeunes filles, âgées de 12 à 20 ans, cette étude montre d'abord que 40% des 14-16 ans ont déjà eu un rapport sexuel. Le chiffre le plus percutant est sûrement celui-ci : 16% des premiers rapports n'étaient pas consentis. Dans leur sexualité, beaucoup de jeunes femmes continuent de subir une certaine pression. C'est ce que raconte Caroline :"Avec mon copain j'avais pas toujours envie de le faire, mais il était insistant, et quelque part je me sentais obligée de lui faire plaisir, il y avait un côté "Il faut faire un effort". 

Plus de la moitié des jeunes femmes déclarent n'avoir ressenti aucun plaisir lors de leur premier rapport. C'est le cas de Léa, qui a eu sa première relation à 15 ans, avec son petit ami. "De mes 15 à mes 19 ans, les relations sexuelles que j'avais n'étaient pas épanouissantes. J'ai joui pour la première fois à 19 ans, 4 ans après avoir débuté ma vie sexuelle.Avant, j'avais trop peur de demander à mes partenaires ce qui me feraient plaisir". 

Elles sont encore 53% à estimer que leurs partenaires ne connaissent pas l'anatomie féminine et les points d'orgasme". Pour Caroline, "Il y a un côté de toute façon où une fois que l'homme a atteint son plaisir, le rapport est terminé, on ne se préoccupe pas du plaisir de la femme". 

Enfin, pour plus de 45% des jeunes femmes interrogées, l'évolution de la liberté sexuelle des femmes avance doucement, et est encore un sujet tabou pour 37% d'entre elles.