"Les accidents de la vie courante causent 20000 morts par an, mais le phénomène est méconnu"

Les accidents domestiques, troisième cause de mortalité en France (©Geoffroy Van der Hassel - AFP)

Secrétaire générale de l'association Attitude Prévention, Nathalie Irisson était l’invitée du Grand Matin Sud Radio ce jeudi pour aborder la question des accidents domestiques.

Le phénomène est assez peu médiatisé, ou en tout cas bien moins que les accidents de la route, les ravages du tabac et de l’alcool ou encore les violences conjugales, mais les accidents domestiques représentent une cause de mortalité très importante en France, comme le confirme ce jeudi sur Sud Radio la secrétaire générale de l'association Attitude Prévention, Nathalie Irisson. "Il y a 20000 morts par an en France, mais aussi 11 millions de blessés. Le chiffre est énorme, et parmi ces blessés, il y en a 5 millions qui ont recours aux urgences. C’est la troisième cause de mortalité en France, et pourtant le phénomène est assez méconnu. On en parle assez rarement", déplore-t-elle.

"Les accidents de la vie courante comprennent les accidents domestiques et les accidents de loisir. Ça peut être des chutes, des intoxications, des brûlures, des noyades, des accidents pendant la pratique d’un sport ou d’un loisir. Dans le temps, les chiffres sont assez stables, alors qu’il suffit souvent de gestes assez simples pour éviter bien des drames", ajoute-t-elle avant de prodiguer plusieurs conseils en ce sens.

"Les enfants et les seniors sont majoritairement touchés"

"La cuisine est un lieu assez dangereux, avec des risques de brûlure. Il faut donc déjà être assez concentré sur ce qu’on fait quand on cuisine et éviter de faire plusieurs choses en même temps. Quand on a des enfants en bas âge et qu’on fait chauffer quelque chose sur plaques chauffantes, il faut par exemple plutôt utiliser les plaques du fond et ne pas laisser le manche de la casserole à portée de main. Ce sont des choses toute bêtes, mais qui provoquent malheureusement pas mal de dégâts. Les enfants et les seniors sont majoritairement concernés, mais ça touche tout le monde. Citons par exemple les accidents de bricolage, ou les intoxications avec les produits ménagers. Sur ce point, le mieux est d’éviter de ranger les produits ménagers en-dessous de l’évier, comme on le fait trop souvent, mais plutôt en hauteur et hors de portée des enfants. Éviter aussi de transvaser un produit ménager dans un contenant alimentaire, et garder tous les emballages d’origine pour pouvoir informer au mieux les secours si jamais un enfant ingère un produit par erreur", préconise-t-elle.

La salle de bain, "un lieu de tous les dangers"

Par ailleurs, la salle de bains est elle aussi selon Nathalie Irisson "un lieu de tous les dangers, où l’on peut glisser et chuter". "Des tapis anti-dérapants à l’intérieur et à l’extérieur de la douche sont utiles. Autre conseil : ranger tout de suite son sèche-cheveux après utilisation et ne pas le laisser branché ou à portée des enfants. Bien évidemment, ne jamais laisser un enfant seul dans son bain puisqu’il ne suffit que de quelques secondes pour qu’un petit se noie", rappelle-t-elle.

Retrouvez en podcast toute l’interview de Nathalie Irisson dans le Grand Matin Sud Radio

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio