single.php

Législatives: un recours contre un candidat RN présenté à tort comme "président de région" rejeté

Le tribunal administratif de Lyon, saisi en urgence d'une demande de retrait ou modification des bulletins de vote d'un candidat RN présenté à tort comme le président de région, a rejeté cette demande.

PHILIPPE DESMAZES - AFP/Archives

Le tribunal administratif de Lyon, saisi en urgence d'une demande de retrait ou modification des bulletins de vote d'un candidat RN présenté à tort comme le président de région, a rejeté cette demande.

"La requête de la région Auvergne-Rhône-Alpes est rejetée", fait savoir le tribunal dans son ordonnance datée de vendredi.

La mention "président de région" figure sous le nom d'Andréa Kotarac, porte-parole du RN et candidat dans la 2e circonscription de l'Ain, sur les bulletins envoyés aux électeurs avant le scrutin alors qu'il n'est que le président du groupe RN au Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes.

La région, dont le président LR Laurent Wauquiez est lui-même candidat dans la 1re circonscription de la Haute-Loire, avait saisi en urgence la justice pour demander la modification ou le retrait de tous les bulletins concernés.

M. Kotarac "ne peut se prévaloir de la qualité de président de région", indique le juge dans son ordonnance.

Pour autant, les formations politiques et leurs candidats pouvant "informer les électeurs dans le cadre du débat électoral en cours" et comme "les médias ont largement relayé la mention erronée portée sur les bulletins au nom de M. K", le juge des référés considère qu'il n'existe pas "l’existence de circonstances particulières faisant apparaître une illégalité grave et manifeste de nature à affecter la sincérité du vote" justifiant son intervention.

AFP / Lyon (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
09H
08H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/