L'édito politique de Thierry Guerrier - " Les municipales 2020 sont une épreuve pour Macron !"

Retrouvez l'édito politique de Thierry Guerrier chaque lundi à 7h20 sur sudradio.fr Dans son édito politique, Thierry Guerrier parle des élections municipales et de leur importance pour Emmanuel Macron et pour le parti LREM. Nous sommes maintenant à moins de deux mois des élections municipales. Les deux tours se dérouleront les 15 et 22 mars […]

L'édito politique de Thierry Guerrier, chaque lundi à 7h20 en direct sur sudradio.fr.

Retrouvez l'édito politique de Thierry Guerrier chaque lundi à 7h20 sur sudradio.fr

Dans son édito politique, Thierry Guerrier parle des élections municipales et de leur importance pour Emmanuel Macron et pour le parti LREM.

Nous sommes maintenant à moins de deux mois des élections municipales. Les deux tours se dérouleront les 15 et 22 mars prochain.

IL FAUT D’ABORD RAPPELER, PATRICK, QUE CES ÉLECTIONS MUNICIPALES, SONT ESSENTIELLES POUR LES FRANÇAIS… C’EST, (AVEC L’ÉLECTION SUPRÊME, L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE), LE SCRUTIN QUI LES MOBILISE LE PLUS, ET QUI LES PASSIONNE… ON PEUT DIRE QU’ON S’INTERESSE PRESQUE AUTANT (EN FRANCE) À CELLE OU À CELUI QUI ADMINISTRE SA COMMUNE, QU’AU CHEF DE L’ÉTAT…

J’AI RAREMENT VU UNE CAMPAGNE ÉLECTORALE SI IMPORTANTE POUR LE QUOTIDIEN DES FRANÇAIS SE LANCER SI TARDIVEMENT… (ATTENTION À NE PAS FAIRE DE PARISIANISME CAR DANS BEAUCOUP DE COMMUNES, LES CHOSES SONT LANCÉES DEPUIS LONGTEMPS… ET NOS CONFRÈRES DE LA PRESSE RÉGIONALE DIFFUSENT RÉGULIÈREMENT LES INFORMATIONS SUR LES DIFFÉRENTS CANDIDATS…) MAIS POUR LES GRANDES VILLES LA VÉRITABLE CAMPAGNE EST SEULEMENT EN TRAIN DE DÉMARRER… NOTAMMENT, CAR NI LE PRÉSIDENT, NI SON JEUNE PARTI NE SONT TRÈS À L’AISE AVEC CES ÉLECTIONS QUI TOMBENT
MAL POUR EUX !

ON SCRUTERA FORCÉMENT LES RÉSULTATS DES CANDIDATS LREM, DE TRÈS PRÈS… ET CE, POUR AU MOINS 2 RAISONS… D’ABORD CAR, (COMME IL N’Y A PLUS DE VÉRITABLE ÉLECTION QUI PERMETTE D’EXPRIMER LES MÉCONTENTEMENTS POPULAIRES PENDANT LE QUINQUENNAT, DEPUIS QUE PRÉSIDENTIELLE ET LÉGISLATIVES ONT LIEU EN MÊME TEMPS), ET BIEN CES MUNICIPALES PEUVENT ÊTRE UNE FAÇON DE SANCTIONNER LE GOUVERNEMENT ET LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, POUR CEUX QUI VEULENT DIRE LEUR DÉSACCORD… ET CE, APRÈS LA CRISE DES GILETS JAUNES, ET EN PLEINE CRISE PERSISTANTE AUTOUR DE LA RÉFORME DES RETRAITES… ET PUIS, (DEUXIÈME RAISON POUR LAQUELLE ON VA REGARDER DE PRÈS LES RÉSULTATS DES CANDIDATS LREM), CE SERA POUR EUX UNE PREMIÈRE ! LA REM N’A JAMAIS CONCOURU AUX MUNICIPALES… SES RARES ÉLUS LOCAUX DANS LES CONSEILS MUNICIPAUX SONT DES RALIÈS… ILS ONT TOUS ÉTÉ ÉLUS IL Y A 6 ANS, SOUS D’AUTRES ÉTIQUETTES. CETTE FOIS, LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE VA PRÉSENTER, ET FAIRE ÉLIRE, DE FAIT, DES MILLIERS DE CONSEILLERS MUNICIPAUX…

L’ÉTAT MAJOR DE LA REM A SURTOUT PEUR QUE CES
MUNICIPALES SOIENT UN GROS ÉCHEC… D’AILLEURS LE PRÉSIDENT FAIT TOUT POUR RESTER LOIN DES ENJEUX POLITIQUES DE CETTE
ÉLECTION…

VILLANI MAINTIENT SA CANDIDATURE, ALORS QUE LE PRÉSIDENT LUI A DEMANDÉ DE DISCUTER AVEC SON FRÈRE ENNEMI, BENJAMIN GRIVEAUX (QUI L’A INSULTÉ RAPPELONS LE)… D’UNE CERTAINE FAÇON, ON PEUT DIRE QUE CÉDRIC VILLANI EST LE PREMIER « FRONDEUR » DE LA MACRONIE… ON VOIT BIEN, AVEC CET EXEMPLE, QUE CES MUNICIPALES VONT ÊTRE UNE ÉPREUVE POUR EMMANUEL MACRON ET POUR SON PARTI…