Leclerc lance son offre d’électricité à prix réduits

Leclerc lance son offre d’électricité à prix réduits
AFP

Ce jeudi 13 septembre, Leclerc lance son offre d’électricité à bas prix pour les particuliers. L’ambition du numéro un français de la distribution alimentaire est clair : conquérir d’ici fin 2025 trois millions de clients, soit 10% du marché de l’électricité français. Faut-il croire à l'électricité moins cher de Leclerc? Pour y répondre, Michel Edouard Leclerc est l'invité des Vraies Voix sur Sud Radio.

Le géant de l’alimentation, qui a fait des bas prix sa marque de fabrique, s’apprête à lancer ce jeudi 13 septembre son offre d’électricité verte à prix réduit, pour les particuliers. Pendant un an, le distributeur affichera un tarif 10% moins cher par rapport au tarif réglementé d’EDF, ou offrira une réduction de 20% par rapport à ce même tarif, redistribuée sous forme de tickets d’achat dédiés aux porteurs de la carte fidélité Leclerc. Mais comment être certain que cette électricité soit bien verte interroge Philippe David l'une des Vraies Voix: " Nos fournisseurs nous certifie l'origine de l'électricité. Nous recevons un certificat d'origine"explique Michel Edouard Leclerc au micro des Vraies Voix.

L’objectif du numéro un de la distribution alimentaire en France est on ne peut plus claire, comme l’a fait savoir Michel-Édouard Leclerc, président du groupe. « Notre engagement, c’est d’être le moins cher du marché », a-t-il déclaré à Reuters. Concrètement, Leclerc, fort de plus de 18 millions de clients ambitionne de rafler des parts de marché à ses concurrents, quitte à sacrifier ses marges. " 14 millions de nos consommateurs possèdent notre carte de fidélité renseignée. Nous allons leur proposer la meilleure offre et espérons atteindre 3 millions d'abonnés" explique le PDG sur l'antenne de Sud Radio.

Pour atteindre ses objectifs, Leclerc misera donc sur une fidélisation accrue de ses clients, mais tentera également d’en attirer de nouveaux. Un challenge considérable dans un marché de distribution miné par la concurrence, une guerre des prix féroce, mais aussi l’ombre d’Amazon. Qu’importe, le distributeur alimentaire croit en son offre : un rabais accru sous forme de bons d’achat à dépenser dans ses nombreux hypermarchés.

Avec cette offre d’électricité à bas prix, Leclerc espère reproduire le même succès obtenu avec la distribution de carburant, un marché investi par le groupe il y a maintenant 30 ans et dans lequel Leclerc se positionne en deuxième place, derrière Total. Mais le géant de l’alimentaire ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’il ambitionne également de se diversifier dans les services, comme la location de véhicules utilitaires et la réservation de voyages.

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

Michel Ange
- Jeudi 13 septembre 2018 à 07:26
Je vais y réfléchir, pourquoi pas !!. Mais une seule chose m’inquiète en cas de panne, si par exemple, le fusible extérieur de ma villa grille à cause d'un fort orage. Qui dépanne ? Temps d'intervention ?
Cela m'est arrivé il y a quelque temps, au bout de quasiment une heure l' E.D.F. me changeait le fusible extérieur.

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio