single.php

L'eau monte de nouveau dans le Pas-de-Calais maintenu en vigilance orange crues

De nouveaux débordements menaçaient le Pas-de-Calais, maintenu lundi par Météo-France en vigilance orange crues, et où de nouvelles pluies attendues pour mardi pourraient affecter des sols encore sensibles après les inondations dévastatrices de novembre.

Aurelien Morissard - POOL/AFP/Archives

De nouveaux débordements menaçaient le Pas-de-Calais, maintenu lundi par Météo-France en vigilance orange crues, et où de nouvelles pluies attendues pour mardi pourraient affecter des sols encore sensibles après les inondations dévastatrices de novembre.

Alors que le Pas-de-Calais a connu un nouvel épisode de pluie entre dimanche et la nuit de la Saint-Sylvestre, une nouvelle perturbation arrivant par l'ouest est attendu lundi à partir de la fin de journée, selon Météo-France.

Pour mardi, Météo-France prévoit un épisode de "pluie continue et durable, hormis une accalmie temporaire en fin de nuit et début de matinée" et des cumuls pouvant atteindre "20 à 40 mm" ou dépasser localement 40 mm, notamment dans le Montreuillois et du Boulonnais, des secteurs précédemment touchés.

"Ces précipitations pourront donner lieu ultérieurement à une aggravation de la vigilance", indique Météo-France qui n'excluait pas un passage en rouge du département, dans son bulletin à 10H00.

Malgré les cumuls des dernières 24 heures qui devaient atteindre entre 20 et 40 mm, et alors que l'eau a commencé à remonter, aucune habitation n'était inondée lundi matin, selon un bilan consolidé de la préfecture qui rappelait le "contexte hydrologique sensible" dans lequel interviennent ces précipitations.

Selon la préfecture, depuis dimanche 10H00 "une quarantaine d'interventions ont été réalisées par le Sdis", le service départemental d'incendie et de secours, essentiellement des visites de reconnaissance, mais "pas d'évacuation".

"Le secteur le plus sensible pour le moment est l'Aa", indique la préfecture.

"Des communes ont encore les pieds dans l’eau, c’est lié aux événements de novembre" et les précipitations de dimanche "n’ont pas aggravé la situation", indiquait dimanche soir l’astreinte du Sdis 62 à l’AFP.

Selon le Sdis, la vigilance était portée sur les communes le long de la Canche et de la Hem, du côté du Montreuillois et de Saint-Omer.

Les pompiers soulignaient notamment l'inquiétude des habitants, notamment "ceux qui avaient réussi à retirer l’eau de leurs maisons, c’est tout à fait compréhensible".

Les crues records des dernières semaines ont fait cinq blessés légers dans le département depuis le 6 novembre, et de très importants dégâts matériels. Elles ont touché près de 6.000 habitations, 160 commerces, 130 entreprises et au moins 50 exploitations agricoles, selon les derniers chiffres de la préfecture.

Au 13 novembre, 128 communes du Pas-de-Calais (84) et du Nord (44) ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, selon les préfectures des deux départements.

AFP / Lille (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
15H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/