Le trafic à la gare de l'Est à Paris interrompu "toute la journée" après un "incendie volontaire"

Le trafic à la gare de l'Est à Paris sera interrompu "toute la journée" à la suite d'un "incendie volontaire sur des câbles électriques" en Seine-et-Marne, a indiqué mardi à l'AFP la SNCF, qui avait initialement tablé sur une reprise à 10H.

Thomas SAMSON - AFP

Le trafic à la gare de l'Est à Paris sera interrompu "toute la journée" à la suite d'un "incendie volontaire sur des câbles électriques" en Seine-et-Marne, a indiqué mardi à l'AFP la SNCF, qui avait initialement tablé sur une reprise à 10H.

"Le trafic sera interrompu pour toute la journée, jusqu'à la fin de service. Une dizaine d'agents de SNCF Réseau sont à l'oeuvre pour réparer au plus vite", a précisé une porte-parole de l'entreprise.

"Les équipes de SNCF Réseau poursuivent l'établissement du diagnostic. Nous vous invitons à reporter votre voyage", écrit la SNCF sur sa page internet dédiée à l'info trafic.

La SNCF avait fait état plus tôt dans la matinée d'un "acte de malveillance" dans un poste d'aiguillage et d'un "incendie volontaire sur des câbles électriques", qui a provoqué l'interruption totale tôt mardi matin - au départ et à l'arrivée - du trafic des TGV et des TER, ainsi que de la ligne P du Transilien.

"Vers 03H00 du matin, une cage contenant les câblages électriques des panneaux de circulation de la SNCF a été ouverte et le feu mis dedans. Un agent SNCF a appelé la police vers 04H30", a précisé à l'AFP une source policière.

"C'est un acte de malveillance qui est à l’origine de cette panne. Je regrette l’impact pour beaucoup de gens qui prennent les transports ce matin", a déclaré de son côté le ministre des Transports Clément Beaune sur FranceInfo.

"Malheureusement on a régulièrement des actes de malveillance sur les câbles, sur les voies pour prendre un peu de matériel qui a un peu de valeur, il faut donc que ces actes soient évidemment sévèrement sanctionnés parce qu’on voit les impacts qu’ils ont sur la vie quotidienne", a-t-il ajouté.

La page Twitter de la Ligne P fait état d'"un acte de vandalisme, incendie sur des câbles électriques dans un local technique dans le secteur de Vaires" en Seine-et-Marne, et publie une photo de câbles carbonisés.

Sur les panneaux d'affichage des départs de la gare - qui figurent en temps réel sur son site internet - les TGV et TER en partance pour Nancy, Colmar, Francfort, Epernay ou encore Reims sont indiqués comme "retardé" ou "supprimé". Pour ceux dont le départ est prévu après 10H, certains restent encore inscrits pour l'instant en vert avec la mention "à l'heure", d'autres sont déjà annoncés comme "supprimés".

Selon des chiffres SNCF datant de 2019, quelque 41 millions de voyageurs transitent chaque année par la gare de l'Est, qui est l'une des six grandes gares parisiennes. Elle dessert le Grand Est de la France, ainsi que des destinations internationales comme l'Allemagne et le Luxembourg.

AFP / Paris (AFP) / © 2023 AFP