Le regard libre d'Élisabeth Lévy - "Les propos de Mélenchon ? Du dégoût mais il ne sera pas banni car quand on est de gauche, on a le droit d’être ignoble"

Ce lundi, Élisabeth Lévy revient sur une déclaration de Jean-Luc Mélenchon qui a fait polémique.

Tous les matins à 8h15, le regard libre d'Elisabeth Lévy dans le Grand Matin Sud Radio.

Ce lundi, Élisabeth Lévy revient sur une déclaration de Jean-Luc Mélenchon qui a fait polémique.

"Vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle nous aurons un grave incident ou un meurtre, ça a été Merah en 2012, ça a été l’attentat sur les Champs Elysées vous vous rappelez, c’était la dernière semaine, expliquait Jean-Luc Mélenchon sur France Info ce dimanche. Avant on avait eu Papy Voise dont plus personne n’a jamais entendu parler. Donc, on aura le petit personnage sorti du chapeau et nous aurons l’événement gravissime qui va permettre de montrer du doigt les musulmans et d’inventer une guerre civile. C’est bateau tout ça".

"C'est sûr, c’est bateau tout ça, souligne Élisabeth... Au moment où l’Express fait sa une sur "Philippe de Villiers, complotiste en chef", Mélenchon explique que les attentats de Merah étaient un coup de... de qui d’ailleurs ? Sarkozy ? Hollande ? Le système ? Et Charlie, c’était pour quelles élections ? Ah oui, tout ça c’est pour montrer du doigt les musulmans.

Cela a suscité pas mal de réactions y compris celle de Latifa ibn Ziatem, mère d’un soldat français assassiné par Merah, et l’embarras des Insoumis. Mais pas d’excuses de Mélenchon qui en a remis une couche, accusant les complotistes anti-complotistes "qui nient que les assassins font leur coup au moment qui fait parler d’eux". En somme, Merah avait un plan média. 

Que vous inspire cette déclaration ? 

La même chose qu’à vous et à 90 % des Français : du dégoût. C'est encore plus grave que le point de détail de Le Pen car Le Pen n’a jamais dit qu'Hitler avait été manipulé par Daladier, Roosevelt et les autres pour faire tomber Staline. 

Pour les médias, le complotisme, c’est l’extrême droite. Libé en 2020 : "Théorie du complot : Pourquoi les électeurs du RN Croient que le coronavirus a été inventé en laboratoire". Libé en 2021 : "Origines du COVID : les doutes s’accumulent autour du laboratoire de Wuhan". En somme, une question est complotiste quand elle vient du RN, mais une preuve de lucidité quand elle émane d’un journal de gauche.

Mélenchon ne sera pas banni. On dira qu’il a été mal compris. Ou on oubliera. Quand on est de gauche, on a le droit d’être ignoble.