La Manif pour tous revient contre l'extension de la PMA

Le Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) a pris position en faveur de la procréation médicalement assistée.(PMA) pour les couples de femmes et les femmes seules. En réaction, des sympathisants de la Manif pour tous sont (re)descendus dans les rues de Lyon, Nantes et Paris.

Thumbnail

L' avis favorable pour l’extension de la PMA aux femmes seules ou en couples du Comité Consultatif National d’Ethique. Cet avis fait suite à une consultation publique appelée "Etats généraux de la bioéthique" organisée entre janvier et avril par le CCNE. Le but étant de nourrir les discussions parlementaires sur la prochaine révision de la loi de bioéthique. Le gouvernement a, quant à lui, prévu de présenter avant la fin de l’année un projet de loi qui sera débattu par le parlement en début d’année prochaine.

Tous les membres du comité n’étaient pas d’accord mais la majorité l’a emporté. Le principal point de discorde était les conséquences pour l’enfant d’une institutionnalisation de l’absence de père. Du même avis, des sympathisants de la Manif pour tous se sont retrouvés devant le siège du CCNE à Paris mais aussi à Lyon et Nantes. Ces opposants à la "PMA pour toutes" ont ressorti leurs drapeaux bleu et rose dans une ambiance festive : "Vous êtes vigilants, attentifs et prêts à venir manifester pour l'enfant en quelques heures", a lancé la présidente de la Manif pour tous Ludovine de la Rochère aux manifestants rassemblés.

Sur le site de la Manif pour tous, les résultats d’un sondage organisé par l’Ifop : 82% des Français seraient opposés à la PMA. Le vice-président de la Manif pour tous, Albéric Dumont a prévenu que "si le gouvernement souhaite passer en force, il y a un risque d'une nouvelle mobilisation".