La France, pays de l'OCDE qui consacre le plus de temps d'enseignement aux savoirs fondamentaux

La France est le pays de l'OCDE qui consacre la plus grande proportion de son temps scolaire à l'école élémentaire aux enseignements fondamentaux (français et mathématiques), largement au-dessus de la moyenne du bloc des nations industrialisées, selon un rapport publié mardi.

Martin BUREAU - AFP

La France est le pays de l'OCDE qui consacre la plus grande proportion de son temps scolaire à l'école élémentaire aux enseignements fondamentaux (français et mathématiques), largement au-dessus de la moyenne du bloc des nations industrialisées, selon un rapport publié mardi.

En France, près de 60% du temps scolaire à l'école élémentaire est consacré à la compréhension de l'écrit (lecture, expression écrite et littérature) et aux mathématiques, contre 41% en moyenne dans les pays de l'Organisation de développement et de coopération économiques (OCDE), selon le rapport annuel "Regards sur l'éducation".

Dans le détail, 38% du temps en France est consacré à la compréhension de l'écrit (français), et 21% aux mathématiques, contre respectivement 25% et 16% pour la moyenne des 38 Etats membres de l'OCDE. Derrière la France, seuls quatre autres pays consacrent au moins 30% de leur temps à la compréhension de l'écrit (Slovaquie, Lituanie, Turquie et Autriche), la Slovaquie et la Lituanie dédiant la moitié de leur temps aux fondamentaux.

Le nouveau ministre de l'Education français Gabriel Attal a promis encore pour cette rentrée de "mettre le paquet sur les savoirs fondamentaux".

"Je veux pour notre pays un choc des savoirs, et notamment un choc des savoirs fondamentaux", a-t-il réaffirmé mardi lors de la conférence de presse au siège de l'OCDE, à Paris.

Pour Eric Charbonnier, expert éducation à l'OCDE, "on passe beaucoup de temps en France à faire des fondamentaux. Et pourtant, quand on regarde les classements internationaux, on s'en sort moins bien que la moyenne des pays européens".

"Ça doit nous faire réfléchir sur le fait que tout n'est pas forcément qu'une question de quantité" et "à regarder comment on pourrait avoir une approche plus qualitative", a-t-il ajouté à l'AFP.

Selon la dernière étude internationale Pirls, publiée en mai, les compétences en lecture et compréhension des écoliers français en classe de CM1 sont restées en 2021 en dessous de la moyenne européenne.

Concernant la répartition du temps scolaire, la France se distingue aussi par un nombre de semaines de vacances dans l'année supérieur à la moyenne de l'OCDE (16 semaines, contre 13 en moyenne), mais moins élevé pour les vacances d'été (huit semaines contre neuf en moyenne), relève l'OCDE.

En revanche, la durée des "vacances intermédiaires" (huit semaines) y est la plus longue des pays de l'OCDE.

AFP / Paris (AFP) / © 2023 AFP


Revenir
au direct

À Suivre
/