J-L. Justine : "Les vers plats d'Asie sont une menace car ce sont des prédateurs de vers de terre"

J-L. Justine : "Les vers plats d'Asie sont une menace car ce sont des prédateurs de vers de terre"

Jean-Lou Justine (Professeur au Muséum national d'histoire naturelle) était ce vendredi l'invité de Véronique Jacquier dans le Grand Journal de 18h.

Soyez vigilant si vous jardinez ce week-end, vous pourriez tomber sur des vers plats venus d'Asie, lesquels peuvent atteindre une longueur de 50 cm. Cet espèce invasive pourraient bouleverser notre écosystème. Invité ce vendredi de Véronique Jacquier dans le Grand Journal de 18h, Jean-Lou Justine (Professeur au Muséum national d'histoire naturelle) nous a indiqué comment reconnaître cet invertébré, tout en expliquant pourquoi celui-ci pouvait s'avérer dangereux.

"Moins de verre de terre, c'est un sol en moins bonne santé"

"Tout bon jardinier reconnaîtra instantanément un ver de terre d'un ver plat. Ces vers ont le corps plutôt plat, la couleur est orange avec des lignes et il y a une tête plate qui est plus ou moins en forme de marteau", a-t-il d'abord rappelé. "C'est une menace parce que ce sont des bipaliums qui sont tous des prédateurs de vers de terre, dont ils risquent de faire diminuer la population. Or, on sait bien que ces vers de terre sont très importants pour le sol. Moins de vers de terre, c'est un sol en moins bonne santé", a-t-il ensuite expliqué, précisant que "ces espèces de bipaliums viennent toutes des régions chaudes de l'Asie", sans que l'on sache si elles ont été importées directement du continent asiatique.

"Ces deux espèces de bipaliums sont plutôt dans la région sud du pays et surtout dans le département des Pyrénées-Atlantiques", a-t-il par ailleurs poursuivi, conseillant au passage à ceux qui en trouveraient "de les écraser" sans les toucher avec les mains, car ces animaux "produisent des substances toxiques" présentant un "risque d'allergie".

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview, disponible en podcast

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio