Grande distribution : deux fois moins de clients, deux fois plus de courses

Jacques Creyssel, président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 7 Avril. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Thumbnail
Dans les supermarchés, on constate qu'il y a deux fois moins de clients.

Les salariés de la grande distribution doivent bien souvent faire face aux incivilités des clients. Quelle est la situation, alors que débute la quatrième semaine de confinement en France ?

 

Faites vos courses tout seul

Dans les magasins, cela se passe-t-il bien ? Les vigiles ont-ils du mal à faire respecter les règles de distanciation dans les rayons ? "Les choses se passent globalement mieux, estime Jacques Creyssel, président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD). On a assisté, au début, à des scènes incroyables, avec des clients allant même dans les réserves, se battant avec le personnel pour récupérer des bouteilles d’eau comme s’il y avait la nécessité d’en acheter d’avance."

Le président de la FCD a lancé un appel clair : "venez faire vos courses tout seul, sauf si vous n’avez personne pour garder vos enfants. Ce n’est pas l’endroit où venir se promener ou rencontrer des amis, comme on a pu le constater au départ." Comme il le rappelle, "il faut acheter ce qui est nécessaire. Il n’y aucune raison de remplir les placards pour trois mois. Les magasins sont ouverts, il n’y a pas de pénurie. Et surtout, respectez les règles claires des gestes barrières, avec au minimum un mètre de distance avec les salariés et les autres clients."

 

Une quasi mission de service public

Pour Jacques Creyssel, aujourd’hui, les choses se passent mieux. "Le trafic en magasin a diminué de manière très forte. Nous avons deux fois moins de clients, qui ont effectué deux fois plus de courses. Autrement dit, les consommateurs viennent moins souvent, ce qui simplifie les courses pour tout le monde. C’est quelque chose de très positif", estime-t-il.

Quid de la protection des salariés, caissiers et caissières ? Ont-ils suffisamment de masques et de gants ? "Nous avons en quelque sorte une mission de service public. Nous avons décidé de mettre des vitres en plexiglas devant les caisses, de nettoyer caisses, appareils, caddies. Désormais, nous avons enfin obtenu l’autorisation d’acheter des masques, qui arrivent dans la plupart des magasins. Cela permet de rassurer nos salariés, et c’est un élément positif."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !