Grand Steeple-chase de Paris: Sel Jem offre un 7e sacre à son entraîneur Guillaume Macaire, un record

Le cheval Sel Jem monté par Johnny Charron a remporté facilement la 144e édition du Grand Steeple-Chase de Paris dimanche à Auteuil offrant par la même un 7e sacre à son entraîneur Guillaume Macaire, un record.

Emmanuel DUNAND - AFP

Le cheval Sel Jem monté par Johnny Charron a remporté facilement la 144e édition du Grand Steeple-Chase de Paris dimanche à Auteuil offrant par la même un 7e sacre à son entraîneur Guillaume Macaire, un record.

Attentiste en 6e position, Sel Jem, favori de la course a franchi les 23 obstacles du parcours de six kilomètres dans un style irréprochable. Il s'est envolé au-dessus du redoutable rail ditch and Fence ou "juge de paix" qui impose un bond de cinq mètres et la rivière des tribunes, franchie à deux reprises.

Il a prononcé son effort dans le tournant final et a sauté en tête les deux dernières haies puis a filé vers un facile succès sur le plat.

"Je sentais que j'avais un gros potentiel. Tous les autres chevaux du Grand Steeple sont comme lui. Ce qu'il a en plus c'est un cerveau plus gros que les autres", a déclaré Johnny Charron qui remporte son premier Grand Steeple-Chase de Paris à 41 ans.

"Il m'a écouté à tous les obstacles et fait tout ce que je lui ai demandé. Comme dit M. Macaire, celui qui gagne c'est celui qui a le mieux sauté. Regardez il y a du bruit et il reste serein. Je n'ai jamais monté un cheval comme ça", a ajouté le jockey qui totalise plus de 400 victoires en obstacles.

Johnny Charron, à droite, pilote de  Sel Jem, l'entraîneur Hector de Lageneste à gauche et au centre Guillaume Macaire sur le podium du Grand Steeple-Chase de Paris à Auteil, près de Paris, le 22 mai 2022

Johnny Charron, à droite, pilote de Sel Jem, l'entraîneur Hector de Lageneste à gauche et au centre Guillaume Macaire sur le podium du Grand Steeple-Chase de Paris à Auteil, près de Paris, le 22 mai 2022

Emmanuel DUNAND - AFP

"Il l'a fait sans bavure ! Je suis vraiment content, je suis vraiment content !", s'est réjoui Guillaume Macaire, le professionnel de Royan-La-Palmyre.

La deuxième place est revenue à Gex, six ans, piloté par James Reveley qui lui aussi a longtemps attendu avant de placer un coup de rein pour changer de vitesse dans la phase finale.

"Gex a fait une grosse faute à l'open ditch, ça lui a un peu coupé les pattes ! Je ne pense pas que l'on aurait gagné. Sel Jem est un vrai crack. Bravo à l'équipe et à Johnny Charron", a raconté, fair play, James Reveley, détenteur de trois victoires dans cette course marathon mythique.

La troisième place a été l'apanage de l'outsider Franco de Port sous la selle de Daniel Edward Mullins.

- 360.000 euros pour la famille Papot -

Les propriétaires de Sel Jem, la famille Papot, ont empoché les 369.000 euros promis au vainqueur sur les 820.000 euros d'allocation totale.

Johnny Charron, sur Sel Jem, a remporté facilement la 144e édition du Grand Steeple-Chase de Paris dimanche à Auteuil, le 22 mai 2022

Johnny Charron, sur Sel Jem, a remporté facilement la 144e édition du Grand Steeple-Chase de Paris dimanche à Auteuil, le 22 mai 2022

Emmanuel DUNAND - AFP

L'entraîneur François Nicolle, numéro 1 en France, n'est pas parvenu à inscrire cette année encore son nom au palmarès de la course mais il a placé deux de ses élèves à l'arrivée. Niko Has sous la selle de Théo Chevillard a fini quatrième et Happy Monarch confié à Angelo Zuliani à pris la 5e place de l'épreuve support du Quinté Plus.

"Mes chevaux sont bien mais ils ne sont pas à 150%. Niko Has court très bien. Happy Monarch, je suis très content de sa course, il a trouvé le temps un petit poil long. Eddy de Balme est tombé mais il s'est trompé sur le moyen open ditch. Dans ces courses, il ne faut pas faire d'erreurs !", a estimé François Nicolle. "Le meilleur a gagné !"

La seule femme jockey au départ, l'Irlandaise Rachael Blackmore a bouclé son parcours. Elle s'est classée au 10e rang avec Burrows Saint.

Dans cette course aux obstacles hors-norme, deux chevaux sont tombés: Eddy de Balme, monté par David Gallon et Dream Wish, piloté par Jeremy Da Silva.

Al Boum Photo et le doyen de la course Screaming Colours, 11 ans, a bout de souffle, ont été arrêtés par leurs jockeys respectifs: Paul Townend et John Orr Conor. Quant à Road Mix Tavel, il a éjecté son jockey Dylan Salmon mais n'est pas tombé. Les hommes et les chevaux sont tous rentrés indemnes.

Cette édition a opposé seize chevaux, des pur-sang, anglo ou AQPS (autres que pur-sang) dans un terrain très souple devant une foule de spectateurs.

AFP / Paris (AFP) / © 2022 AFP