"Gilets jaunes" : "Le sujet pour nous, c’est de travailler"

Emmanuel Le Roch, délégué général de la fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé, était l’invité de Cécile de Ménibus le 11 décembre 2018 sur Sud Radio dans "La vie en vrai", à retrouver du lundi au vendredi à 6h50.

Thumbnail

Comment les commerçants s’organisent-ils pour sortir de la crise économique liée aux troubles causés par les "gilets jaunes" ? Quel est le bilan après trois semaines de mouvement ?

Une cellule de continuité économique nationale

"Nous en sommes à des baisses de chiffre d'affaires de l’ordre de moins 30%, confie Emmanuel Le Roch. Cela touche tous les types de commerces, petits et gros, centre-ville, centres commerciaux, zones périphériques, Île-de-France et régions".

Et maintenant, au lendemain des annonces présidentielles ? "Le sujet pour nous, c’est de travailler. Dans un mois qui compte plus que double, la préoccupation est de vendre, d’assurer la trésorerie. Il y aura des renforts difficiles à mettre en œuvre et des équipes un peu traumatisées, qui ne savent pas comment va se passer le week-end."

L'autre grande question pour les commerçants et de faire face à des démarches imprévues, dans un environnement inédit, qui n'existe pas d’un point de vue juridique. "Nous demandons de simplifier au maximum les démarches des adhérents pour avoir des reports de règlement Urssaff et TVA. Nous allons avoir un guichet commun, une cellule de continuité économique qui gèrera cela au niveau national."

Et, si les préfets le permettent, certains commerces pourraient être ouverts un dimanche de plus pour compenser un tant soit peu le manque à gagner.

Cliquez ici pour écouter  "La vie en vrai" avec Cécile de Ménibus
Retrouvez "La vie en vrai" du lundi au vendredi à 6h50 sur Sud Radio, dans la matinale présentée par Cécile de Ménibus.