single.php

Gabriel Attal au marché de Caen pour parler pouvoir d'achat

Le nouveau Premier ministre Gabriel Attal était en route dimanche vers le marché de Caen, dans le Calvados, département d'élection de sa prédécesseure Elisabeth Borne, pour parler pouvoir d'achat.

LOU BENOIST - AFP

Le nouveau Premier ministre Gabriel Attal était en route dimanche vers le marché de Caen, dans le Calvados, département d'élection de sa prédécesseure Elisabeth Borne, pour parler pouvoir d'achat.

Gabriel Attal devrait déambuler sur ce grand marché situé à proximité du port de Caen pour évoquer le pouvoir d'achat des Français alors que les prix de l'alimentation restent élevés.

Il devrait également échanger avec des habitants dans un café.

Elisabeth Borne, qui a cédé sa place à Matignon mardi à Gabriel Attal, a été élue en 2022 députée de la sixième circonscription du département. Lors de la passation de pouvoir, elle avait fait savoir qu'elle reprendrait son siège à l'Assemblée nationale.

Il s'agit du cinquième déplacement de Gabriel Attal depuis sa nomination mardi à Matignon. Le nouveau chef du gouvernement a promis d'effectuer environ "un déplacement par jour".

Après sa passation, il s'est rendu dans le Pas-de-Calais auprès des victimes des inondations. Mercredi, il était dans un commissariat du Val-d'Oise avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, vendredi dans un collège avec sa successeure à l'Education Amélie Oudéa-Castéra, et samedi à l'hôpital de Dijon avec la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités Catherine Vautrin.

Le Premier ministre Gabriel Attal rencontre des élus locaux dans un café de Caen, le 14 janvier 2024

Le Premier ministre Gabriel Attal rencontre des élus locaux dans un café de Caen, le 14 janvier 2024

LOU BENOIST - AFP

L'inflation s'est un peu assagie en France en 2023, atteignant 4,9% en moyenne annuelle (contre 5,2% en 2022 et 1,6% en 2021), le ralentissement des prix de l'énergie ayant contrebalancé l'accélération dans l'alimentation, a indiqué vendredi l'Institut national de la statistique.

Nourrie par les difficultés d'approvisionnement post-Covid puis par la flambée de l'énergie dans le sillage de la guerre en Ukraine, l'inflation avait bondi jusqu'à 6,3% sur un an en février 2023, un niveau au plus haut en France en près de quatre décennies.

Depuis, les prix continuent à augmenter mais moins fortement.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
16H
15H
14H
11H
09H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/