Fed Cup: la France prend les devants grâce à Mladenovic en finale contre l'Australie

Kristina Mladenovic (40e mondiale) a apporté à la France le premier point de la finale de la Fed Cup contre l'Australie en battant sèchement Ajla Tomljanovic (51e) en deux sets 6-1, 6-1, samedi à Perth (ouest de l'Australie).

Kristina Mladenovic (R) of France hugs Ajla Tomljanovic of Australia after winning the match on the day one of the Fed Cup Final tennis competition between Australia and France in Perth on November 9, 2019. (Photo by Tony ASHBY / AFP) / / IMAGE

Le deuxième simple de la journée va opposer la N.1 mondiale Ashleigh Barty à la N.2 française Caroline Garcia (45e).

"J'espère que Caroline va suivre mon exemple", a déclaré Mladenovic à même le court de la RAC Arena.

Tomljanovic, d'origine croate mais rendue éligible moins d'un mois avant la finale par la Fédération internationale de tennis (ITF), jouait son premier match pour son pays d'adoption, à 26 ans: elle est apparue complètement anesthésiée par l'enjeu.

La N.2 australienne n'a inscrit son premier point gagnant, une volée de coup droit, qu'après plus d'une heure de jeu - 1h04 précisément. Au total, elle n'en a réalisé que deux, contre 16 pour son adversaire. Et elle n'a remporté qu'une seule fois sa mise en jeu, en fin de second set.

Même en difficulté au service (seulement 43% de premières balles), Mladenovic n'a elle été confrontée qu'à une seule balle de break.

Un succès français, le troisième après 1997 et 2003, viendrait, dès la première campagne de Julien Benneteau dans le rôle de capitaine, parachever la saison des retrouvailles entre Garcia et ses coéquipières, Mladenovic en particulier, après deux ans de brouille. Les Bleues restent toutefois sur trois défaites en finale, en 2004, 2005 et 2016.

L'Australie, troisième nation la plus décorée avec sept titres, court elle après son premier trophée en Fed Cup depuis 45 ans (1974). Les joueuses d'Alicia Molik ont hissé leur pays en finale pour la première fois depuis vingt-six ans.

Cette finale sur la côte occidentale australienne est la dernière avant que la Fed Cup, à l'instar de la Coupe Davis depuis cette année, remise ses rencontres à domicile ou à l'extérieur et ses trois week-ends de compétition au long de l'année. A la place se déroulera une phase finale d'une semaine réunissant douze équipes dès 2020, au printemps à Budapest.

es/bdx