Emmanuel Macron vous a-t-il convaincu ?

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron vous a-t-il convaincu ?

Emmanuel Macron vous a-t-il convaincu ? C’est le débat du jour avec Véronique Jacquier  dans "Info vérité" sur Sud Radio le 11 décembre 2018. Avec pour invités :

- Jean-Jacques, commercial dans les huiles moteur, Gilet Jaune à Marseille ;
- Patrick Liébus, président de la CAPEB (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment);
- Karl Olive, maire LR de Poissy ;
- Thierry-Paul Valette, « coordinateur » Gilet Jaune parisien ;
- Marcel Bénézet, président de la branche des cafés bars et brasseries du SYNHORCAT (Syndicat national des hôteliers-restaurateurs-cafetiers et traiteurs) ;
- Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC.

"Info Vérité" est diffusée tous les jours à 7h10 et 9h15 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
 

Après l’intervention du président hier soir, la colère des "gilets jaunes" va-t-elle retomber ? Les mesures présentées ont-elle convaincu ?

Comment financer tout cela ?

"Rien de révolutionnaire dans les annonces du chef de l’État, estime Véronique Jacquier. Mais il échappe à la guillotine symbolique. Il répond à la colère d’une partie de la classe moyenne ET des retraités." Hausse du Smic de 100 euros par mois sans un euro à la charge de l’employeur, suppression de hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2.000 euros. Et, onze ans après sa disparition, revoilà la défiscalisation des heures supplémentaires. Emmanuel Macron ferait-il du Nicolas Sarkozy ?

"Par quel moyen cela sera financé, on ne sait pas trop, commente Patrick Liébus, président de la CAPEB. Les heures supplémentaires défiscalisées vont permettre à un salarié de faire plus d’heures et qu'elles ne soient pas, imposées. Les primes, c’est au bon vouloir des entreprises mais en ce moment, des entreprises souffrent. À un moment donné, il va falloir trouver une solution autre que celle consistant à bloquer".

Mais attention, la hausse du Smic est en trompe-l’œil. Elle comprend en fait les hausses déjà prévues, celles de la prime d’activité : 30 euros en 2019, 20 euros en 2020 et 20 euros en 2021. À noter que cette prime ne ramène aucune cotisation retraite et ne touche pas ceux qui travaillent à temps partiel. Toutes ces mesures annoncées hier soir ont un coût : 10 milliards d'euros au bas mot. "On continue, ça n’a rien changé. On commence à être entendu mais on n'est pas écouté, estime Jean-Jacques, "gilet jaune" à Marseille. Comment tout cela est-il financé ? Il n'a pas prononcé une fois le mot "gilets jaunes".
 
On aurait presque le sentiment qu'Emmanuel Macron commence un nouveau mandat. "Oui, mais c’est presque inquiétant, estime Véronique Jacquier. Emmanuel Macron a dit hier soir chercher une nouvelle voie avec les Français. Il donne le sentiment d’avoir perdu sa boussole. Le président ne tient plus de cap ! Il répond à 136 000 "gilets jaunes" mobilisés samedi dernier alors que le pays compte 65 millions d’habitants."

Et son intervention d’hier soir prouve que la lutte paie. Sans doute parce que les "gilets jaunes" bénéficient toujours d’un soutien populaire. Mais il n’est toujours pas question de chasse au gaspillage de l’argent public alors que c’est un mal français.
 

Cliquez ici pour écouter "Info Vérité" présentée par Véronique Jacquier

Retrouvez "Info Vérité" du lundi au vendredi avec Véronique Jacquier à 7h10 et 9h15 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !

 

 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio