Émeutes à Paris : "mon agence a été saccagée et pillée"

©BERTRAND GUAY - AFP
Les gilets jaunes font des records d'audience sur les chaînes et programmes d'information. ©BERTRAND GUAY - AFP

Maurice Gabay, président de la société Area, répondait aux question de Cécile de Ménibus et Patrick Roger, le 3 décembre sur l’antenne de Sud Radio.

Area est une agence spécialisée dans les transactions immobilières de luxe, avenue Raymond Poincaré, dans le 16e arrondissement parisien. Cette avenue partant de la place du Trocadéro s'est retrouvée au cœur des émeutes violentes qu’a connues la capitale samedi 1er décembre.

La police incapable de prendre les plaintes

"Mon agence a été complètement saccagée et en partie pillée, explique Maurice Gabay. J’étais absent, heureusement, finalement. Franchement, de tels faits de violence, on en entend parler. Mais quand on les vit c’est complètement autre chose..." Pour l’instant, les dégâts causés à son agence sont déjà évalués à plus de 30.000 euros. "Dans notre malheur, notre immeuble est en ravalement. La vitrine est très haute, avec des baies vitrées très lourdes. Pour la changer, il faudrait enlever l’échafaudage."

Comment poursuivre son activité dans de telles conditions ? "Nous avons posé des cloisons en bois, pour sécuriser la rue. On va essayer de travailler comme on peut, confie l’agent immobilier. Mais une société de vente de biens immobiliers de luxe sans vitrine, c’est comme une voiture sans moteur. La Mairie de Paris est injoignable. Quant à la police, elle a fait ce qu’elle a pu. Les malheureux, ils ne peuvent même pas recevoir une plainte ! J’ai dû aller porter plainte dans le Val-de-marne pour des faits ayant eu lieu dans le 16e arrondissement."

Cliquez ici pour écouter  "La vie en vrai" avec Cécile de Ménibus
 
Retrouvez "La vie en vrai" du lundi au vendredi à 6h50 sur Sud Radio, dans la matinale présentée par Cécile de Ménibus.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici

 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio