Elisabeth Levy: "Au stade, lieu de catharsis, bobos et prolos crient ensemble les mêmes âneries"

Editorial