Éboueurs en grève à Marseille : "Laisser faire ça avec toutes les maladies qu'il y a c'est un scandale !"

Des bennes à ordures installées  dans les rues de Marseille ce weekend.  Par endroit, les rues sont remplies de montagnes de poubelles. Conséquence de la grève des éboueurs contre la réforme des  retraites qui dure depuis près d’une semaine. La métropole a trouvé cette solution provisoire  le temps de pouvoir nettoyer les trottoirs. A 45 cm du resto il […]

Des bennes à ordures installées  dans les rues de Marseille ce weekend.  Par endroit, les rues sont remplies de montagnes de poubelles. Conséquence de la grève des éboueurs contre la réforme des  retraites qui dure depuis près d’une semaine. La métropole a trouvé cette solution provisoire  le temps de pouvoir nettoyer les trottoirs.

A 45 cm du resto il y a un monticule de 1 mètre sur 2 de poubelles, de détritus..."

Nous on est là pour faire travailler nos commerces, on est là pour accueillir les visiteurs, on est là pour créer de l'emploi quand ces visiteurs viennent là. Et on leur  a offert un visage dégueulasse"

Les odeurs qui rentrent dans le magasin, donc on est obligés de fermer la porte et quand on ferme la porte on a l'impression que le magasin est fermé"

Les odeurs sont pestilentielles on craint les rats... On marche au milieu de la route parce que sur les trottoirs c'est impossible de circuler"

"Les gens n'ont plus trop envie d'aller en centre-ville. On montre une image de nous encore qui est décevante, qui est lamentable. je trouve ça injuste quoi. C'est toujours les mêmes qui sont pénalisés"

Micro Trot : Entre les rats et les odeurs, habitants et commerçants n’en peuvent plus
Lionel Maillet

 

Mais concrètement  ça ne change pas grand chose et une nouvelle fois Marseille croule sous les déchets Lionel Maillet

Les poubelles débordent à Marseille
Lionel Maillet

 

Même si des bennes à ordures sont installées un peu partout dans Marseille cela fait presque une semaine que les poubelles ne sont plus vraiment ramassées et du coup elles s’entassent dans le rues comme ici au Cours Julien

C'est une horreur, c'est affreux ! Les odeurs sont pestilentielles"

On reçoit des touristes toute la journée, ça le fait vraiment pas"

Les sacs s'envolent et vont dans le petit hall du restaurant, ça donne pas envie"

La métropole organise tout de même une partie de la collecte des ordures avec des agents du privé. Et c’est bien ce qui gène les éboueurs  pour les grévistes qui luttent contre la réforme des retraites. Aux côtés de la CGT, Serge Tavano le secrétaire général de la FSU

La métropole aujourd'hui essaie de dissimuler la grève par des moyens qui ne sont pas digne d'une institution. Des agents perdent de l'argent aujourd’hui pour manifester contre un projet... ils ne peuvent pas avoir pour seule réponse le fait qu'on veule dissimuler leur grève"

Malgré les blocages des centres de transfert la métropole continue quand même de stocker les déchets.  Ils sont amassés à même le sol sur un terrain vague du 11ème arrondissement. Le site est à 2 pas d’une grande copropriété.

Qu'on laisse faire ça avec toutes les maladies qu'il y a c'est un scandale !"

Ca attire les rats ! C'est pas normal. Mais bon on est à Marseille"

Eviter que les poubelles ne débordent trop c’est aussi une question d’image pour Martine Vassal. La présidente de la métropole est candidate à la mairie de Marseille