single.php

Disparition de Delphine Jubillar: nouvelles fouilles dans son village

De nouvelles fouilles ont été entreprises par les enquêteurs jeudi à Cagnac-les Mines, dans le Tarn, où Delphine Jubillar, infirmière et mère de deux enfants, a disparu fin 2020, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Charly TRIBALLEAU - AFP/Archives

De nouvelles fouilles ont été entreprises par les enquêteurs jeudi à Cagnac-les Mines, dans le Tarn, où Delphine Jubillar, infirmière et mère de deux enfants, a disparu fin 2020, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Une centaine de gendarmes, accompagnés de chiens dressés à la détection de personnes disparues, se livrent à des recherches "sur un terrain qui a été signalé (aux enquêteurs), dans le cadre du supplément d'information" ordonné le 18 janvier par la cour d'appel de Toulouse, a précisé cette source à l'AFP.

Les deux juges d'instruction en charge du dossier se sont rendues sur place.

Dans cette affaire sans corps, ni aveux, ni témoin, ni scène de crime, Cédric Jubillar, le mari de Delphine Jubillar, 33 ans au moment de sa disparition, est le principal suspect et clame son innocence.

Mis en examen en juin 2021, il est depuis détenu à l'isolement au centre de détention de Seysses, près de Toulouse.

Depuis près de trois ans, ses avocats multiplient les recours, demandes de mise en liberté ou pourvoi en cassation.

Dernièrement, ils ont mis en cause l'impartialité des magistrates en charge de l'enquête et demandé qu'elles soient dessaisies du dossier, alors qu'elles venaient de demander le renvoi de Cédric Jubillar devant la cour d'assises du Tarn, pour y être jugé.

Jusqu'ici, toutes les demandes de mise en liberté ont été rejetées par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse, qui a estimé que le dossier comportait des indices graves et concordants accusant M. Jubillar.

La cour d'appel de Toulouse a ordonné un supplément d'information afin d'interroger un prisonnier du centre pénitentiaire de Lannemezan (Hautes-Pyrénées) qui a tenu des propos suspects sur l'affaire Jubillar lors d'une conversation téléphonique.

Delphine Jubillar a disparu de sa maison de Cagnac-les-Mines, près d'Albi, où le couple vivait avec leur fille de 18 mois et leur fils de six ans, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, en plein couvre-feu lié à la pandémie de Covid-19. De nombreuses battues, fouilles, recherches souterraines ont été menées.

 

AFP / Toulouse (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/