single.php

Des familles remises à la rue à Lyon au début de l'épisode de froid

Des familles sans abri, dont 56 enfants, hébergées pendant les vacances scolaires dans un hôtel à Lyon, se retrouvaient de nouveau sans logement lundi, ont dénoncé plusieurs associations, alors même qu'un épisode de froid s'installe en France.

JEFF PACHOUD - AFP

Des familles sans abri, dont 56 enfants, hébergées pendant les vacances scolaires dans un hôtel à Lyon, se retrouvaient de nouveau sans logement lundi, ont dénoncé plusieurs associations, alors même qu'un épisode de froid s'installe en France.

Plusieurs associations, dont "Jamais sans toit" et "Un toit pour toi" étaient représentées dès 7H00 devant un hôtel du 8e arrondissement de Lyon pour accompagner la sortie des familles, en ce premier jour d'école de 2024.

"Ce matin, on a annoncé à 94 personnes, dont 56 enfants, qu'elles allaient être remises à la rue, alors qu'il fait un froid glacial. Cette vague de froid était prévisible, on pouvait l'anticiper et leur mise à l’abri aussi", a déploré Raphaël Vulliez de "Jamais sans toit".

"On espère que dans la journée le plan Grand froid soit activé et qu'il y ait une coordination entre les services de l'Etat et la municipalité, par exemple pour ouvrir un gymnase", a-t-il plaidé.

Dans les semaines précédant les vacances de Noël, ces familles étaient logées dans une dizaine d'écoles "occupées". Comme elles ne pouvaient y rester pendant les congés, la Ville de Lyon avait pris en charge les nuitées d'hôtel pour les mettre à l'abri.

A la sortie de l'établissement, Fadima, qui a deux enfants, confiait à l'AFP avoir "peur" pour la suite. "On ne sait pas quoi faire maintenant, où on va dormir", a-t-elle dit. "Il y a des gens qui meurent dans ce froid. Avec des enfants, c'est pas facile..."

"Les écoles sont un lieu de protection mais elles n'ont pas vocation à devenir centre d'hébergement d'urgence", a estimé M. Vulliez qui a "l'impression que la solution imaginée par les pouvoirs publics c'est +on va laisser occuper les écoles et mettre le chauffage la nuit+".

Il a appelé le gouvernement à la création de milliers de places d'hébergements d'urgence. Environ 3.000 enfants dorment à la rue chaque jour en France, 334 dans l'agglomération lyonnaise selon le décompte du collectif.

AFP / Lyon (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/