Déchets jetés sur l’autoroute : "il n’y a pas d’excuse"

Un Français sur trois jette ses déchets sur l'autoroute ! Bernadette Moreau, déléguée générale de la fondation Vinci autoroutes, revient sur ce constat affligeant.

Thumbnail
37% des Français jettent leurs déchets par la fenêtre lorsqu’ils roulent en voiture.

C’est un geste qui n’honore pas les Français : ils sont de plus en plus nombreux à ouvrir leur fenêtre et à tout jeter sur l’autoroute. Bilan : 25 tonnes de déchets récoltés par jour…

 

Des poubelles "trop loin" ou "pleines"

Les personnels autoroutiers remplissent leur mission, selon les résultats de l’étude de la fondation Vinci Autoroutes divulguée volontairement juste avant le chassé croisé des vacances d’été. En effet, 64% des sondés estiment que les aires d’autoroutes et les bas-côtés sont propres. La quasi-totalité (96%) estiment que la présence de déchets peut porter préjudice en termes d’image à la ville, région ou au pays entier.

Pourtant, un tiers des Français jettent leurs déchets sur les routes. Pour huit personnes sur dix, c’est parce que les poubelles sont "trop loin" ou "pleines". "C’est un chiffre très important, et qui continue à augmenter, détaille Bernadette Moreau. Même chose sur le jet de mégots par plus d’un fumeur sur deux. C’est la raison pour laquelle la Fondation a décidé de mener une grande campagne pour dire stop." En effet, "ces jets de déchets ont des conséquences sur la pollution, les risques d’incendie, les autres usagers."

Les déchets liés au snacking

Mais aussi les personnels des autoroutes qui doivent les ramasser, pour que les routes soient en bon état de sécurité. "Ces agents sont en risque à chaque fois qu’ils vont en bord des voies ramasser tous ces déchets", rappelle la déléguée générale de la fondation Vinci autoroutes. "Depuis le début de l’année, 32 fourgons ont été percutés par des automobilistes." Soit en moyenne un véhicule par semaine "Les patrouilleurs, quand ils se mettent en danger pour préserver la sécurité des usagers sur l’autoroute, c’est leur métier. En revanche, s’exposer pour aller ramasser des déchets…"

On trouve de tout sur les autoroutes ? "Pas tout-à-fait. On trouve beaucoup de déchets liés aux repas, au snacking. Des canettes, des bouteille en plastique, des emballages de sandwich… Ces gestes-là pourraient tout à fait être évités, en ayant à bord un petit sac, un cendrier de poche, le temps d’arriver à une autre aire où trouver des poubelles, du tri sélectif. Je dirais qu’il n’y a pas d’excuse. Les déchets sont mieux dans les poubelles qu’au bord des routes. il faut avoir un sens du collectif."

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !