Décharges sauvages : "vous vous réveillez le matin, on dirait qu'il y a eu une guerre !"

Un rameur abandonné par un alpiniste sur le Mont Blanc, des trottinettes jetées par centaines dans la Seine ou dans le Vieux Port : les décharges sauvages fleurissent un peu partout. Ces derniers temps, les incivilités se multiplient. De nombreux maires tirent la sonnette d’alarme, mais aussi de simples citoyens qui vivent un véritable enfer au quotidien. C’est notamment le cas dans la cité du Parc Corot à Marseille, où s'est rendu Lionel Maillet de Sud Radio.

Incivilités : les décharges sauvages fleurissent un peu partout en France.

Reportage Sud Radio de Lionel Maillet

 

 

"Il n'y a pas d'ascenseur alors on ne descend pas les poubelles, on les jette ça va plus vite !"

Sous ses fenêtres au premier étage, Karima a une vue imprenable sur ce qui est une véritable décharge à ciel ouvert : "il y a des matelas, des frigidaires, des télévisions..." explique-t-elle au micro de Lionel Maillet.

357 logements, un millier d’habitants dans cette cité du parc Corot où les incivilités sont quotidiennes : "vous vous réveillez le matin, on dirait qu'il y a eu une guerre, un tsunami ! Il n'y a pas d'ascenseur alors on ne descend pas les poubelles, on les jette ça va plus vite ! Ils sont fainéants les gens, ils ne veulent pas descendre leurs poubelles..."

 

"J'ai peur qu'on choppe des maladies !"

Les éboueurs ne ramassent que les poubelles, le reste est laissé  par terre : il y a de tout et même des déchets médicaux. "Des cotons, des seringues, des trucs dangereux. Il y a des chats, des rats, des gabians qui mangent là... J'ai peur qu'on choppe des maladies !"

Cette vaste copropriété des quartiers nord laissée à l’abandon est le paradis des marchands de sommeil. "On les prévient, mais le syndic ne fait rien. Il dit qu'il n'a pas d'argent, car les propriétaires ne paient pas".

En décembre dernier suite à un arrêté de péril, le bâtiment A du Parc Corot était évacué, il reste encore des tonnes de déchets.

 

"Pas d'ascenseur alors les gens ont la flemme de jeter les poubelles. Les gens sont sales." Yohan un habitant du Parc Corot dans le 13e arrondissement

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !