single.php

Cyclone Belal: trois morts à La Réunion, l'île Maurice lève l'alerte maximale

Les corps de deux personnes sans domicile fixe ont été retrouvés mardi à La Réunion, portant à trois le nombre de morts sur l'île française de l'océan Indien après le passage la veille du cyclone Belal.

Laura Morosoli - AFP

Les corps de deux personnes sans domicile fixe ont été retrouvés mardi à La Réunion, portant à trois le nombre de morts sur l'île française de l'océan Indien après le passage la veille du cyclone Belal.

Le phénomène météorologique a aussi balayé l'île Maurice, où l'alerte maximale a été levée dans la matinée.

A La Réunion, "malheureusement, nous avons découvert deux autres corps qui seraient ceux de sans domicile fixe qui auraient refusé l'hébergement d'urgence", a déclaré le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Lundi, le corps sans vie d'un autre sans domicile fixe avait été retrouvé à Saint-Gilles, dans l'ouest de La Réunion, durant les premières heures du passage du cyclone tropicale sur ce territoire ultra-marin de 870.000 habitants.

Belal avait ensuite continué son trajet vers Maurice, environ 200 km au nord-est, qu'il a balayé avec des pluies diluviennes et des vents violents, faisant au moins un mort sur cette île.

Après avoir ordonné lundi aux habitants de rester chez eux, le gouvernement de Maurice a assoupli la restriction mardi, le service météorologique national (MMS) conseillant cependant "de rester dans des endroits sûrs". L'île a été touchée par des pluies torrentielles et des vents enregistrés à plus de 100 km/h.

L'alerte rouge imposant aux habitants de La Réunion de rester chez eux en raison du cyclone avait été été levée mardi à 12H00 locales (09H00 à Paris).

A Maurice, île touristique d'environ 1,3 million d'habitants prisée pour ses plages de sable blanc et ses eaux cristallines, des milliers de personnes se sont retrouvées sans électricité et de nombreuses voitures submergées par les eaux.

Dans la capitale Port-Louis, des voitures ont été immobilisées avec de l'eau jusqu'au capot, parfois même emportées par le courant.

La police a indiqué que le corps d'un motocycliste avait été retrouvé sur une autoroute inondée, victime d'un accident de la route.

Des employés municipaux tronçonnent des branches d'arbres tombés pendant le cyclone Belal, le 16 janvier 2024 à Saint-Paul, à La Réunion

Des employés municipaux tronçonnent des branches d'arbres tombés pendant le cyclone Belal, le 16 janvier 2024 à Saint-Paul, à La Réunion

SLY - Imaz Press/AFP

Le Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth, dans une déclaration à la télévision nationale lundi, a confirmé un décès. Il a également critiqué le MMS pour son manque d'anticipation face au cyclone, et annoncé que son directeur avait présenté sa démission.

"Je dois reconnaître que le pays a connu des moments difficiles en raison du cyclone Belal", a-t-il déclaré, ajoutant être "surpris que l'arrivée des grosses pluies n'a pas été anticipée par les services météorologiques" et disant partager "la colère de beaucoup de Mauriciens".

- Secteur agricole touché -

Gérald Darmanin, qui se rendra mercredi à La Réunion, a lui "salué les services de l'Etat en lien avec les collectivités locales et singulièrement le travail exceptionnel du préfet, Jérome Filippini", qui ont permis de "sauver de très nombreuses vies".

Les dégâts causés sur l'île française ont particulièrement touché le secteur agricole, le président de la chambre d'agriculture locale, Frédéric Vienne, disant espérer qu'un arrêté de reconnaissance de l'état de catastrophe naturel soit pris au plus vite.

Mer agitée à Mahébourg sous l'effet du cyclone Belal, le 15 janvier 2024 à l'île Maurice

Mer agitée à Mahébourg sous l'effet du cyclone Belal, le 15 janvier 2024 à l'île Maurice

Laura Morosoli - AFP

Belal, redevenu une "tempête tropicale modérée", poursuivait sa route au sud-est de La Réunion et Maurice, les deux principales îles de l'archipel des Mascareignes, mardi en fin d'après-midi.

L'île Maurice avait été frappée en février 2023 par de fortes pluies et des vents violents du cyclone Freddy, qui avait ravagé le sud-est de l'Afrique, notamment au Malawi, au Mozambique et à Madagascar.

Le dernier cyclone "intense" ayant touché La Réunion - un stade que n'a finalement pas atteint Belal, moins cataclysmique que prévu - était Bejisa, aux tout premiers jours de 2014.

Une dizaine de tempêtes ou cyclones traversent chaque année le sud-ouest de l'océan Indien pendant la saison cyclonique, qui s'étend de novembre à avril.

strs-txw-tbm/bfa/tes

Par Mahdia BENHAMIA, avec Thibault MARCHAND à Paris / Saint-Denis de la Réunion (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/