single.php

Crues dans le Nord de la France: l'Aa toujours en rouge, des sinistrés hébergés pour la nuit

Des dizaines de personnes ont dormi dans des abris d'urgence dans le Pas-de-Calais, qui reste en vigilance rouge mercredi en raison d'une "crue exceptionnelle sur l'Aa", une rechute éprouvante pour les habitants, deux mois après les inondations de novembre.

Denis Charlet - AFP

Des dizaines de personnes ont dormi dans des abris d'urgence dans le Pas-de-Calais, qui reste en vigilance rouge mercredi en raison d'une "crue exceptionnelle sur l'Aa", une rechute éprouvante pour les habitants, deux mois après les inondations de novembre.

Une douzaine d'autres cours d'eau du Pas-de-Calais et du Nord sont classés en orange selon Vigicrues. L'Aisne a été à son tour placée en vigilance orange "crues", rejoignant six autres départements déjà concernés: les Ardennes, la Meuse, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, le Nord, et le Finistère, où la Laïta atteint des niveaux "proches des maximums".

"Dans le Pas-de-Calais, une crue exceptionnelle est en cours sur l'Aa, les niveaux sont ce matin stabilisés mais une reprise est envisageable dans la journée compte tenu des précipitations à venir", sur des sols saturés, écrit Vigicrues dans son bulletin de 6H00.

A Blendecques, près de Saint-Omer (Pas-de-Calais), déjà une des communes les plus touchées par les crues de novembre, une vingtaine de personnes ont passé la nuit dans un centre d'hébergement et une quarantaine s'y trouvaient mercredi matin, a indiqué la Croix-Rouge du Pas-de-Calais.

La Croix-Rouge prévoit de déplacer dans la journée son centre d'hébergement vers une salle de sport, afin de pouvoir accueillir jusqu'à 100 sinistrés.

Elle a également fait parvenir des lits à Quernes, où la mairie s'est occupée d'hérberger une famille de six personnes pour la nuit, et à Arques, où ils n'ont pas encore servi.

Plus à l'est, dans les Ardennes, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle, "des débordements importants sont prévus sur la rivière Aire (tronçon de l'Aisne amont), l'amont de la Chiers et sur l'Orne", écrit Vigicrues.

Les pompiers des Ardennes ont été très sollicités dans la nuit de mardi à mercredi en raison des intempéries. Trois personnes ont ainsi dû être relogées et le mobilier d'une école et d'une salle des fêtes mis à l'abri de la montée des eaux.

AFP / Lille (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
04H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/